Los-Angeles-Lakers.jpg

 

Nous sommes désormais à moins d’un mois et demi du début de la saison NBA. En attendant la reprise, NewsBasket-Beafrika.com fera un point sur chacune des 30 franchises. Respectons l’ordre alphabétique et intéressons nous aujourd’hui aux Los Angeles Lakers.

 

Départs : Andrew Bynum (76ers) - Matt Barnes (Clippers) – Ramon Sessions (Bobcats) – Josh McRoberts, Christian Eyenga (Magic) – Troy Murphy (FA)

 

Arrivées : Dwight Howard, Chris Duhon, Earl Clark (Magic) – Steve Nash (Suns) – Antawn Jamison (Cavaliers) – Jodie Meeks (76ers) – Darius Johnson-Odom (Draft) – Reeves Nelson, Robert Sacre, Greg Somogyi (FA)

 

Rotation envisagée

PG: Steve Nash – Chris Duhon – Steve Blake

SG: Kobe Bryant – Jodie Meeks

SF: Metta Worldpeace – Antawn Jamison – Devin Ebanks

PF: Pau Gasol – Earl Clark

C: Dwight Howard – Jordan Hill

 

RĂ©serve: Andrew Goudelock, Darius Johnson-Odom, Darius Morris, Reeves Nelson, Robert Sacre, Greg Somogyi

 

Coach: Mike Brown

 

Bilan 2011/2012: 41v – 25d – 3e à l’Ouest – Défaite en demi-finale de conférence vs Thunder (4-1).

 

Analyse..

En regardant les noms composant l’effectif des Lakers, on ne peut rester que bouche bée. Un 5 de départ pareil, c’est presque du jamais vu.

Effectivement, les arrivées combinées de Steve Nash et Dwight Howard donnent un tout autre visage à la franchise de Californie. Des stars à tous les postes, des étoiles plein les yeux.

Cela dit, s’il suffisait de réunir les meilleurs joueurs pour remporter des titres, des équipes comme San Antonio, Dallas, ou même Detroit n’auraient jamais été championnes. Les Lakers de 2004, avec un 5 de départ Payton/Bryant/Fox/Malone/O’Neal s’étaient d’ailleurs sèchement faits éliminer (4-1) par les pré-cités Pistons, en finales NBA.

De plus, même si des joueurs de valeurs comme Antawn Jamison ou Jodie Meeks (dans une moindre mesure) ont signé, le banc paraît encore un peu faible. Peu importe, vous dites-vous au vu de la qualité du starting five, mais quid en cas de blessure ?

Cette équipe, au vu de ses individualités, semble pouvoir battre tout le monde en NBA, mais le manque de vécu collectif peut coûter cher. Il sera curieux de voir comment s’adaptera Howard à son nouveau rôle de lieutenant de Kobe, par exemple. Etre la deuxième option offensive est encore une situation inconnue pour lui, du moins en NBA. L’équipe peut donc bien sûr jouer le titre, mais c’est loin d’être gagné d’avance.

 

Prévisions de la rédaction: Défaite en finale de conférence.

 

Previews précédentes

NBA: Gros plan sur les Hawks d'Atlanta , NBA: Gros plan sur les Celtics Boston ,  NBA: Gros plan sur les Nets de Brooklyn ,  NBA: Gros plan sur les Bobcats Charlotte,  NBA: Gros plan sur les Clippers Los Angeles, NBA: Gros plan sur les Cavaliers de Cleveland ,  NBA: Gros plan sur les Bulls de Chicago, NBA: Gros plan sur les Mavericks Dallas ,  NBA: Gros plan sur les Nuggets de Denver  , NBA: Gros plan sur les Placers Indiana,  NBA: Gros plan sur les Warriors de Golden State,  NBA: Gros plan sur les Pistons de Detroit, 

 

 

 

 

 

 

Retour Ă  l'accueil