DALLAS (USA) - L’époque où la Tunisie se rendait dans des tournois internationaux majeurs pour apprendre, profiter de l’expérience d’affronter des superstars mondiales et rentrer à la maison les mains vides, est révolue.

À l’issue du tirage au sort de la Coupe du Monde FIBA 2019 qui s’est déroulé à Shenzhen, les Tunisiens ont le sentiment qu’ils pourront faire bien mieux cette année qu’il y a neuf ans en Turquie, lors de leurs débuts en Coupe du Monde.

Présente dans le Groupe C, la Tunisie se mesurera à l’Espagne, au Porto Rico et à l’Iran. Les matchs auront lieu du 31 août au 4 septembre à Guangzhou.

"L’ESPAGNE FAIT PARTIE DU TOP 3 MONDIAL POUR UNE BONNE RAISON. QUANT À L’IRAN ET AU PORTO RICO - EN SE BASANT SUR LES ÉQUIPES ALIGNÉES DURANT LES ÉLIMINATOIRES - JE PENSE QUE NOUS AVONS AUTANT DE CHANCES QU’EUX D’ATTEINDRE LE SECOND TOUR."
- Salah Mejri

Et si vous pensez que les Tunisiens iront en Chine pour y faire de la figuration, vous vous méprenez.

Le coach Mario Palma a décrit l’Espagne comme "la meilleure équipe du groupe", et la star tunisienne Salah Mejri admet que la confrontation face aux champions du monde 2006 sera un sacré défi. Mais il estime que "tout est possible".

“L’Espagne est une des nations dominantes du basket mondial et tout le monde connaît son style de jeu,” dit l’ancien intérieur du Real Madrid, qui évolue actuellement en NBA aux Dallas Mavericks, à FIBA.basketball.

La Tunisie a obtenu sa qualification pour cette Coupe du Monde FIBA 2019 en gagnant 10 de ses 12 matchs de sa campagne qualificative.

Ces dernières années, l’équipe championne d’Afrique en titre est devenue une formation respectée non seulement sur le continent africain, mais aussi partout ailleurs. Elle entend saisir toutes les chances qui se présenteront à elle en Chine, après avoir perdu tous ses cinq matchs en 2010 en Turquie.

"Je suis impatient d’y être et de disputer cette Coupe du Monde," confie l’intérieur de 2.16m, ajoutant : "Nous ferons de notre mieux et nous essaierons de prendre du plaisir, mais nous ferons preuve de concentration et nous tenterons d’obtenir de bons résultats en Chine, afin que nos compatriotes soient fiers de nous et contents. Participer à un tournoi comme la Coupe du Monde a beaucoup de signification pour moi et mes coéquipiers en équipe nationale."

Des images montrant l’ailier-fort de la Tunisie Mohamed Hadidane demander à l’Américain Kobe Bryant de lui signer un autographe avaient fait le buzz sur internet aux JO de Londres en 2012. Mais Salah, présent à cette occasion-là, tient à préciser que les choses ont changé depuis. 

"Ce sera notre seconde Coupe du Monde. En 2010, nous étions juste contents d’être là et de vivre cette merveilleuse expérience. Ensuite, nous nous sommes qualifiés pour les JO de Londres (2012) et c’était pareil - nous voulions profiter de cette belle aventure," se souvient Mejri.

"Mais nous avons mûri en tant qu’équipe et nous avons beaucoup appris de ces expériences. Comme c’est la troisième fois que nous nous qualifions pour un tournoi majeur, nous voulons nous rendre en Chine avec l’ambition de gagner des matchs.

"Nous avons désormais suffisamment d’expérience pour rivaliser avec n’importe quelle équipe. Nous n’allons pas en Chine pour y faire de la figuration. Nous avons quasiment le même groupe de joueurs qu’en 2010, avec quelques changements. Et sur la base de nos résultats récents, je peux affirmer que c’est la meilleure génération de joueurs tunisiens depuis de nombreuses années, et que nous avons les moyens de réussir de belles choses en Chine," souligne le basketteur âgé de 32 ans. 

 Au fait, que pense celui qui a tourné à 8.7 points et 10 rebonds de moyenne en trois matchs des Éliminatoires Zone Afrique de l’Iran et du Porto Rico ?

“Il est difficile d’analyser vraiment la situation, car les effectifs des équipes ne seront pas les mêmes à la Coupe du Monde que durant les Éliminatoires. Mais si nous nous fions à l’histoire de ces équipes, il ne fait aucun doute que tant l’Espagne que le Porto Rico et l’Iran sont très solides. Mais nous pouvons rivaliser avec elles. Nous verrons bien les contingents qu’elles amèneront à la Coupe du Monde," répond Mejri.

"L’Espagne fait partie du Top 3 mondial pour une bonne raison. Quant à l’Iran et au Porto Rico - en se basant sur les équipes alignées durant les Éliminatoires - je pense que nous avons autant de chances qu’eux d’atteindre le second tour," ajoute-t-il.  

Selon le nouveau système de compétition FIBA, la meilleure nation d’une Zone qualificative en Chine en 2019 se qualifiera automatiquement pour les JO de Tokyo 2020, tandis que les seconde et troisième équipes d’Afrique auront droit à une deuxième chance en disputant des Tournois de Qualification Olympique. 

Et même si Mejri est sur la retenue à propos du système de qualification pour les JO, il conclut : "Nous essaierons d’être la meilleure équipe de la Zone Afrique. Nous devons aller en Chine avec la volonté de ne rien lâcher et d’ainsi essayer de nous qualifier pour Tokyo 2020. Si nous y parvenions, ce serait un énorme accomplissement pour le basket tunisien."

Retour à l'accueil