Les Sao du Tchad (équipe nationale tchadienne de Basket-ball)

Les Sao du Tchad (équipe nationale tchadienne de Basket-ball)

A deux mois de la phase retour des Éliminatoires de la Coupe du Monde 2019, notre rédaction a eu l'opportunité de s'entretenir avec deux des acteurs importants du basketball Tchadien, Clément Djirangaye (chargé de communication par intérim et Trésorier de la Ligue de Basketball de N'Djamena) et Bangro Monedigam Abdoulaye (SG de la Fédération Tchadienne de Basket-ball). Interrogés sur l'état actuel du basketball au Tchad, toutes compétitions confondues, Djirangaye et Monedigam Abdoulaye ont chacun à son tour, répondu longuement aux nombreuses questions de notre rédaction. 

Comment se porte le basketball Tchadien ?
Bangro Monedigam Abdoulaye : "Le Basket-ball tchadien, en ce moment, avec beaucoup, de lueur d'espoir, se porte bien"

Le Tchad regorge de nombreux jeunes de grande taille, mais le pays n'a jamais réussi à se hisser parmi les meilleurs du continent. Comment expliquez-vous cela ?

Clément Djirangaye : "Le jeune tchadien est naturellement grand de taille mais aussi à un gabarit hors pair qui fait de lui, à vu d'oeil, un potentiel basketteur.
Dire que le Tchad n'a jamais pu se hisser aux meilleurs du continent  n'est pas juste par ce que dans les années 70-80, le feu MIANBE MBAITIR fut meilleur joueur  d'Afrique francophone lors d'un tournoi en Angola. Daniel ngangnon, actuel 2e vice président de la fédération,a été meilleur joueur de l'Afrique dans les années 90. Toutes ces performances entrent dans le classement africain alors je ne pense pas qu'on puisse dire JAMAIS le Tchad n'a pu se hisser parmi les meilleurs d'Afrique. 
Le véritable problème de notre basket-ball, c'est le problème des moyens financier, matériel et humain capable de s'organiser et faire décoller notre basket national puisque le talent y est déjà"

Quel est le prochain chantier de la ligue? 

Clément Djirangaye : "Actuellement, la ligue est préoccupée par la reprise du championnat Sénior masculin ; dont le premier match est prévu ce samedi 07 avril.  Rappelons-le que la majorité des cadres de l’équipe nationale sont des locaux et il est impératif qu’ils soient fin prêt pour la Tunisie. Cependant, le prochain chantier sera focalisé sur l’avenir : un championnat des juniors masculin et féminin"

Parlez-nous du tournoi en simultané qui vient de se dérouler sur l'ensemble du territoire du pays. Quel bilan tirez-vous de cette expérience ?

Ambitieux et déterminé, le Tchad mise sur la formation et le championnat local pour intégrer le Top 5 africain

Clément Djirangaye : " Du 23 au 27 Mars dernier s'était déroulé simultanément, Le tournoi de détection des jeunes talents en vu de renforcer les équipes nationales senior et junior.En tant Secrétaire Général de la Fédération Tchadienne de Basket-ball (FTBB) ,je vous dis que le bilan est plus que satisfaisant. Cette mission dans les principales régions du Tchad nous a été rendue possible grâce aux efforts remarquables du Comité Olympique et Sportif Tchadien (COST) qui a bien voulu nous mettre à disposition les moyens financiers pour sa réalisation mais aussi nous a permis de restructurer nos Ligues Régionales et posséder à la remise des matériels reçus de la FIBA"

Les Sao ont failli battre le Cameroun récemment lors de la phase aller du premier tour des Éliminatoires de la Coupe du Monde de FIBA à Yaoundé. Cet été, l'objectif principal reste la qualification pour le second tour...

Bangro Monedigam Abdoulaye : " Depuis 1 an déjà nous avons livré 3 matchs avec l'équipe nationale camerounaise et à chaque match,le cameroun tout entier croise toujours les bras jusqu'aux derniers instants malheureusement les Sao finissent par perdre dans les 2 ou 3 dernières minutes. 
Nous venons en Tunisie pour chercher notre qualification. Sans gros moyens, Le Tchad aujourd'hui, se met en route grâce à la volonté chirurgicale des dirigeants de la Fédération, pour se frotter à d'autres nations de basket-ball  et arriver un jour à rendre tout un peuple heureux de sa détermination"

Cela fait de nombreuses années que la Fédération s'est lancé dans un projet de reconstruction à travers tout le pays. Le défi majeur reste la construction des infrastructures pouvant accueillir des compétitions internationales

Bangro Monedigam Abdoulaye, Secrétaire Général de la Fédération Tchadienne de Basket-ball

Bangro Monedigam Abdoulaye, Secrétaire Général de la Fédération Tchadienne de Basket-ball

Bangro Monedigam Abdoulaye : " Les infrastructures sont le fondement du développement du basket-ball à la base. 
Dans notre plan d'action quadrienal, nous avons mis l'accent sur la construction des nouvelles installations dans les régions et construire une autre grande salle ici même à N'djamena pour nous permettre d'accueillir les comptions internationales. La seule salle que nous disposons n'est pas assez grande pour des très grands enjeux. Une demande de terrain à été déjà fait auprès de l'État pour l'octroi du dit terrain"

Parlez-nous un peu du fonctionnement du championnat de N'Djamena

Clément Djirangaye : " Le championnat de N’Djaména est du ressort de la Ligue de Basketball de N’Djaména ; sept (7) équipes dont une équipe d’anciennes gloires du basketball tchadien ont confirmé leur participation pour la Saison 2018 qui débutera. Il y a eu le lancement officiel par un match de de ALL STAR GAME ce samedi 31 mars.
Le championnat se joue en deux phases allées et retour ; à l’issu de ces phases, les quatre meilleures équipes joueront les play-offs. Le 1er croisera le 3e et le 2e jouera la 4e  et après cela il y’aura la finale qui opposera le vainqueur du premier croisement au vainqueur du second.
Notons par ailleurs que toutes les équipes qui participeront à ce championnat sont des équipes associatives, n’ayant pas de sponsors et par conséquent ne disposant absolument pas de moyens pour honorer leurs engagements auprès de la Ligue et cela constitue un réel problème pour le fonctionnement de la ligue. Actuellement, nous fonctionnons grâce à quelques rares partenaires qui ont toujours soutenu le basketball tchadien dans sa globalité."

Donnez-nous trois bonnes raisons pour lesquelles nous devons suivre le championnat de N'Djamena

Clément Djirangaye, chargé de communication par intérim et Trésorier de la Ligue de Basketball de N'Djamena

Clément Djirangaye, chargé de communication par intérim et Trésorier de la Ligue de Basketball de N'Djamena

Clément Djirangaye : " Il y’a beaucoup de raisons pour lesquelles vous devez suivre le championnat de N’Djaména ; en citer seulement trois pose un petit souci d’ordre de priorité mais d’emblée :
La première bonne raison est que le Tchad et son basketball regorgent de vrais talents à potentiel énorme qui n’ont presque jamais eu la chance d’avoir une couverture médiatique, du point de vue internationale qui mettrait en valeur toute leur potentialité. Pour exemple, à la dernière fenêtre FIBA qualification Chine 2019 zone Afrique, nos joueurs ont brillé du point de vue des performances individuelles : Rebonds, passes décisives et meilleurs africains en équipe ;

Ambitieux et déterminé, le Tchad mise sur la formation et le championnat local pour intégrer le Top 5 africain

Deuxièmes, figurer vous que presque tous les joueurs de l’équipe nationale jouent dans ce championnat et cela rend les matchs très riches et avec des adversités très engagées. Tout ce climat fait apparaitre des individualités qui pourront bien porter le nom du basketball tchadien à d’autres niveaux de basketball plus supérieurs au nôtre ;
Et enfin, nous somme en reconstitution sur tous les plans et pour cela ; nous souhaiterons avoir plus de partenaires nationaux et internationaux en termes techniques, organisationnels et financiers. Et vous êtes un canal par lequel nous avons la chance de pouvoir nous faire entendre à travers toute la planète."

Merci à vous deux d'avoir accepté de répondre à nos questions et longue vie au basket tchadien. 

Clément Djirangaye : "Nous vous remercions sincèrement"

Entretien réalisé ce vendredi par Cyrille NGARIO ​​​​​​​

Ambitieux et déterminé, le Tchad mise sur la formation et le championnat local pour intégrer le Top 5 africain
Ambitieux et déterminé, le Tchad mise sur la formation et le championnat local pour intégrer le Top 5 africain
Ambitieux et déterminé, le Tchad mise sur la formation et le championnat local pour intégrer le Top 5 africain
Ambitieux et déterminé, le Tchad mise sur la formation et le championnat local pour intégrer le Top 5 africain
Ambitieux et déterminé, le Tchad mise sur la formation et le championnat local pour intégrer le Top 5 africain
Ambitieux et déterminé, le Tchad mise sur la formation et le championnat local pour intégrer le Top 5 africain
Ambitieux et déterminé, le Tchad mise sur la formation et le championnat local pour intégrer le Top 5 africain
Ambitieux et déterminé, le Tchad mise sur la formation et le championnat local pour intégrer le Top 5 africain
Ambitieux et déterminé, le Tchad mise sur la formation et le championnat local pour intégrer le Top 5 africain
Ambitieux et déterminé, le Tchad mise sur la formation et le championnat local pour intégrer le Top 5 africain
Ambitieux et déterminé, le Tchad mise sur la formation et le championnat local pour intégrer le Top 5 africain
Ambitieux et déterminé, le Tchad mise sur la formation et le championnat local pour intégrer le Top 5 africain
Ambitieux et déterminé, le Tchad mise sur la formation et le championnat local pour intégrer le Top 5 africain
Ambitieux et déterminé, le Tchad mise sur la formation et le championnat local pour intégrer le Top 5 africain
Ambitieux et déterminé, le Tchad mise sur la formation et le championnat local pour intégrer le Top 5 africain
Retour à l'accueil