Afrobasket : l'Angola n'a laissé aucune chance à la Centrafrique et rejoint le Sénégal en quart de finale

Il n y a pas eu de match entre l'Angola et la République Centrafricaine ce dimanche soir au Stadium Marius Ndiaye de Dakar. Condamné à une réaction suite à sa défaite contre le Maroc, l'Angola s'est bien repris ce dimanche soir en dominant la Centrafrique sur le score de 66-44, en match de la dernière journée du Groupe B de l'Afrobasket masculin. Cette victoire permet aux Palancas Negras d'Angola de rejoindre le Sénégal en quart de finale qui aura lieu le 14 septembre à Tunis. De son côté, Centrafrique quitte le tournoi à la porte du Top 8 comme cela a déjà été le cas durant ces derniers championnat d'Afrique. C'est donc la fin définitive d'un cycle qui aura durer pendant presque une décennie avec la génération du capitaine Max Kouguere et William Kossangue. 

Dans une rencontre tant attendue par de nombreux fans, les Fauves, ont passé une sale soirée contre une équipe angolaise pourtant loin de son meilleur niveau. Après quelques minutes de résistance, 10 minutes très exactement, les Centrafricains se sont confrontés à leur limite. Sans avoir démontré un jeu structuré à la hauteur de l'enjeu, la sélection nationale centrafricaine, moins adroite au tir et sur la ligne des lancers francs, subit sur chacune des possessions angolaises. A la pause, l'Angola compte déjà 12 points d'avance sur son adversaire (34-20).

Au retour des vestiaires, le sursaut d'orgueil attendu n'aura finalement pas lieu, et les Fauves continuent à subir des deux côtés du terrain, sans arriver à faire douter des Palancas Negras sûrs de leurs valeurs. La suite du match est à l'image du troisième quart-temps, avec des Angolais mieux structurés dans le jeu, et de l'autre côté des Fauves complètement dépassés par la cadence. Sans aucune surprise, l'Angola s'impose donc de 22 points et rejoint le Sénégal en quart de finale pour une place dans le dernier carré. Les Fauves Centrafricains quittent ainsi la compétition avec un bilan décevant de deux défaites et une victoire. 

Avec l'enchaînement de ces piètres résultats, devenus chroniques au fil des années, la Fédération Centrafricaine de Basketball doit enfin penser à reconstruire, sinon le basket centrafricain aura du mal à survivre d'ici deux ans, au vu de l'âge élevé des joueurs cadres. 

Place à la reconstruction et au professionnalisme. 

Afrobasket : l'Angola n'a laissé aucune chance à la Centrafrique et rejoint le Sénégal en quart de finale
Afrobasket : l'Angola n'a laissé aucune chance à la Centrafrique et rejoint le Sénégal en quart de finale
Afrobasket : l'Angola n'a laissé aucune chance à la Centrafrique et rejoint le Sénégal en quart de finale
Afrobasket : l'Angola n'a laissé aucune chance à la Centrafrique et rejoint le Sénégal en quart de finale
Afrobasket : l'Angola n'a laissé aucune chance à la Centrafrique et rejoint le Sénégal en quart de finale
Afrobasket : l'Angola n'a laissé aucune chance à la Centrafrique et rejoint le Sénégal en quart de finale
Afrobasket : l'Angola n'a laissé aucune chance à la Centrafrique et rejoint le Sénégal en quart de finale
Afrobasket : l'Angola n'a laissé aucune chance à la Centrafrique et rejoint le Sénégal en quart de finale
Afrobasket : l'Angola n'a laissé aucune chance à la Centrafrique et rejoint le Sénégal en quart de finale
Afrobasket : l'Angola n'a laissé aucune chance à la Centrafrique et rejoint le Sénégal en quart de finale
Afrobasket : l'Angola n'a laissé aucune chance à la Centrafrique et rejoint le Sénégal en quart de finale
Afrobasket : l'Angola n'a laissé aucune chance à la Centrafrique et rejoint le Sénégal en quart de finale
Afrobasket : l'Angola n'a laissé aucune chance à la Centrafrique et rejoint le Sénégal en quart de finale
Retour à l'accueil