Tony Parker : " Les États-Unis ? Tout peut se passer sur un match "

Le contrat de la qualification en quart de finale rempli, Tony Parker et les Bleus peuvent désormais aborder sereinement leur dernier match de poule face aux États-Unis (dimanche, 19h15). Même si la marche semble évidemment bien haute.

On a été très, très sérieux. On a respecté le Venezuela. Défensivement, on a fait un gros match. En plus, on a pu faire tourner. C’est important parce qu’on en aura besoin. Les Américains vont être durs à battre, quand même. Mais c’est la beauté du sport, tout peut se passer sur un match. L’Australie et la Serbie ont fait un gros match contre eux. Maintenant, c’est à nous d’essayer de faire pareil. Tony Parker (14 points à 6/9 et 3 passes dans la victoire sur le Venezuela)

Ils ont eu chaud contre l’Australie aussi. On a deux matchs pour les battre une fois, si on va en demies. On va tout faire pour réussir à le faire une fois. Joffrey Lauvergne (17 points à 8/10, 4 rebonds et 2 passes)

Retour à l'accueil