Afrobasket 2015: la première semaine de préparation des Fauves

A moins de 36 jours du début de l'Afrobasket 2015 prévue en Tunisie du 19 au 30 Août, la présélection nationale centrafricaine poursuit sa préparation au Sportica grâce à l'aide de la Coopération française et de la Mairie de Gravelines. Sous les ordres du coach national Aubin Goporo, assistés par l’entraîneur français José Ruiz et le centrafricain Gabin Marida, les Fauves entrent tout doucement dans le vif du sujet malgré l'arrivée tardive de certains joueurs comme Yannick Zachée-Dimitri Kongbo (prévue ce jeudi), Romain Sato (prévue pour le 31 juillet). Actuellement en phase de rééducation à l'INSEP, Michael Mokongo est toujours en attente du feu vert du staff médical avant de rejoindre ses partenaires au camp d'entrainement de Gravelines qui prendra fin le 17 août avant le départ pour la Tunisie. En attendant, le coaching staff s'appuie sur les savoirs faire de l'ancien meneur bordelais Destin Damachoua et de Junior Pehoua.

Deux joueurs coupés
Après six jours de préparation, le coaching staff des "Bamaras" en présence de notre rédaction a décidé de remercier le jeune meneur Stéphane Banga Kpako et l'ailier Yannick Sokpao. En prenant la parole, Aubin Goporo a d'abord tenu à remercier les deux joueurs pour leur dévouement durant ces six premiers jours, tout en leur expliquant que cette décision n'était pas du tout facile à prendre, et qu'ils devraient s'en servir pour rebondir lors des prochains rendez-vous. Il a également proposé aux deux joueurs de rester sur les lieux pour faire un travail individuel avec le coaching staff.

Interrogé sur le dossier concernant Will Yeguete, Aubin Goporo s'est montré confient quand à la participation du joueur à l'Afrobasket 2015. Le coach centrafricain a d'ailleurs déjà fixé un rendez-vous avec son ancien joueur de Florida pour échanger sur la question de sa participation. Sachant que le technicien français José Ruiz est depuis en charge du volet administratif pour faciliter la libération de Yeguete par la Direction Technique de l'équipe de France. Il est également en discussion avancée avec le pivot centrafricain de Nancy Maxime Zianveni dont la venue est très probable pour densifier le secteur intérieur des "Bamaras" pas encore au niveau des attentes.

Johan Grebongo, décalé au poste d'ailier?
Considéré comme l'un des grands espoirs du basket centrafricain, l'ancien joueur du BCM Gravelines Johan Grebongo qui a pris cet été une décision difficile de rejoindre Pfasttat en NM3, n'a pas laissé indifférent le coach Aubin Goporo. Souvent utilisé au poste 5 lors de son passage en championnat local (Bangui) et aussi en équipe nationale, en raison d'un manque de Big men, Grebongo pourrait bien connaitre son premier test sous les couleurs des Fauves au poste 3 durant les matchs amicaux prévus à Vanves (1500 places assises) contre les Éléphants, les D'Tigers et les Lions du Sénégal.

La décision de James Mays très attendue
Toujours incertain en raison de la naissance de son enfant, le centrafricano-américain James Mays est très attendu par la Fédération Centrafricaine de Basketball qui pourra obtenir une décision définitive de sa part dans les prochaines heures. Intérieur polyvalent, capable à la fois de jouer près du cercle et de shooter derrière l'arc, James Mays est un élément de taille sur lequel la Centrafrique devra s'appuyer face à des poids lourds comme le Nigéria et la Tunisie. Meilleur scoreur et rebondeur des Fauves à l'Afrobasket 2011, Mays a manqué le dernier championnat d'Afrique à Abidjan, où la Centrafrique avait terminé à la 13e place sur les 16 équipes participantes. Sa présence dans la raquette aux cotés de Jimmy Djimrabaye, Glenn Feidanga, Maxime Zianveni, José Ngoko, Philippe Djadda et Wilfried Yeguete, sera un atout considérable pour les Fauves qui pourront clairement passer du statut d'outsider à celui d'un sérieux prétendant au titre.

L'arrivée de Romain Sato prévue le 31 juillet
Après six ans d'absence, la star de Valencia Basket Romain Sato sera de retour parmi ses partenaires de l'équipe nationale Centrafricaine le 31 juillet, à en croire la Fédération Centrafricaine de Basketball et le staff technique national. Ce retour parmi les siens prévu juste après le tournoi amical de Paris (où les Fauves affronteront trois grandes nations africaines à savoir la Cote d'Ivoire, le Nigéria et le Sénégal du 21 au 26 juillet prochain), aura sans aucun doute un effet immédiat sur le groupe Centrafrique qui attend beaucoup de son capitaine, qui naturellement en même temps reste sa première arme offensive et défensive. Joueur chevronné au service de l'équipe, capable à la fois de prendre feu en attaque, mais aussi de défendre à un niveau très élevé, Romain Sato aura la lourde mission de transcender sa bande pour aller à Tunis chercher ce troisième titre continental qui fuit la République Centrafricaine depuis 28 ans.

Aubin Goporo, un homme humble en mission
Sacré champion d'Afrique comme joueur en 1987 à Tunis avec la Centrafrique, Aubin Goporo n'a rien perdu de son envie de vaincre. Exigent sur les parquets et excellent travailleur, le coach de Florida Air Academy passe la plupart de son temps entre les deux séances d’entraînements à visionner des matchs du basket féminin qu'il n'hésite pas d’encenser en raison de la discipline tactique des joueuses. Grand fan du beau jeu, pour ne pas dire des San Antonio Spurs, Goporo ne cache pas l'objectif de sa mission, "se battre pour remporter le titre". Interrogé sur cette question, le General Manager José Ruiz a confirmé la déclaration de son collègue au micro de News Basket Beafrika "qu'il faut compter avec la Centrafrique", car selon lui, "tout dépendra du croisement au second tour et nous pouvons battre n'importe quelle équipe du groupe C", a conclut le technicien français d'origine espagnole.

La Centrafrique évoluera dans le groupe A aux cotés de la Tunisie (pays hôte), du Nigéria et de l'Ouganda. Au second tour, les Fauves croiseront le groupe C, où sont logés le Cameroun, l'Egypte (vice-champion d'Afrique), le Mali et le Gabon. Le vainqueur de l'Afrobasket 2015 validera automatiquement son billet pour les Jeux Olympiques de Rio qui aura lieu en 2016. Les équipes qui finiront deuxième et troisième lutteront dans le Tournoi Qualificatif Olympique (TQO) pour obtenir leurs tickets pour les Jeux.

Plus d'infos à venir...


Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.

Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.
Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.

Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Sportica de Gravelines grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.

Retour à l'accueil