Small_DSC_0058.JPG

 

Dans un groupe relevé, les Supers Eagles du Nigéria ont remporté « le » match à ne pas perdre face à la Tunisie 60 à 56 dans le groupe A.

 

Pour les deux équipes Africaines, ce match inaugural était certainement l’une des meilleures chances de succès. Pour sa première rencontre olympique, la Tunisie n’est donc pas passée loin de l’exploit dans une rencontre qui n’aura pas atteint des sommets de beau jeu. A 3 points notamment, les deux formations ont laissé trop de chances en route avec un vilain 2/13 pour les Nigérians et un tout aussi moche 8/23 pour les Tunisiens. Mais ces derniers pourront au moins se satisfaire d’avoir tenus la comparaison au rebond puisque les deux équipes terminent avec 39 prises chacunes.

 

Small_DSC_0020.JPG

 

Mais ce match aura au moins permis de voir évoluer quelques visages bien connus du championnat français. Du côté des Nigérians, on pourra noter la perf d’Alade Aminu, chalonnais et frère d’Al Faruq joueur NBA, qui termine la rencontre avec 10 points et 9 rebonds soit quasiment un double-double. Quant à Medhi Labeyrie Hafsi, il termine lui avec 4 points et 2 rebonds. Mais pour lui et ses coéquipiers le suite de la compétition s’annonce des plus compliquée.

 

 

 Small_DSC_0202.JPG

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil