406660_10151138849486271_1280013978_n.jpg

 

La Grande-Bretagne a failli créer la surprise, mais le Brésil l'a finalement emporté 62-57.

 

Le Brésil a assuré une seconde victoire face à la grande-Bretagne mais non sans mal. Dans un match qui ne restera pas dans les annales – le premier quart c’est par exemple soldé sur le score de 11-4 pour la Grande-Bretagne. 

 

Les Brésiliens se sont repris pour égaliser à la mi-temps, 27 partout. Toutefois dans les deux derniers quart-temps, bien que faisant le plus souvent la course en tête, ils ne comptaient que quelques longueurs d'avance.

 

Dans le dernier quart-temps, la star britannique, Luol Deng, jusqu'ici maladroit (12 points à 3/13, 8 rebonds et 7 passes) a réussi deux trois-points consécutifs pour faire trembler son adversaire. Mais cela fut tout de même insuffisant, le Brésil assurant son succès grâce aux paniers de son pivot Tiago Splitter (21 points à 9/11 et 6 rebonds) et au sang-froid de son meneur Marcelinho Huertas (13 points à 5/13 et 8 passes).

 

Comme pour son premier match, remporté, contre l'Australie, le Brésil s'impose sans flamber. Le prochain match, face à la Russie, elle aussi invaincue mais nettement plus impressionnante, sera un gros test pour les Sud-Américains. Quant à la Grande-Bretagne, à 0-2, elle sera face à un obstacle encore plus grand jeudi : l'Espagne.

 

 

 

 

Retour à l'accueil