Z_20120712-225733-1.jpg

 

France 57-63 Belgique

L'équipe de France avait l'occasion de se remettre d'aplomb après la claque reçue face à l'Espagne, mais elle n'a jamais vraiment démarré son match face à la Belgique et doit s'incliner sur le parquet du Sportica. Une défaite inquiétante à 17 jours de l'entrée des bleus dans le tournoi olympique face à Team USA.

 

Les Bleus avaient pourtant idéalement démarré le match in signant un 10-0 initial. Mais ce sera globalement tout ce qu'on verra de la part de l'équipe de France. La Belgique réplique par Jonathan Tabu, très en jambes. Les Bleus balbutient complètement leur fin de quart-temps et se retrouvent menés après 10min (15-18).

 

La deuxième période marquera un peu de mieux avec une large domination sous les paniers par Ronny Turiaf et Kevin Séraphin. Les Bleus en profitent pour revenir au score et sur un 8-0, pour prendre les commandes du match, juste avant le retour aux vestiaires (35-31).

 

Mais le 3ème quart sera catastrophique pour les Français. Tony Parker affiche plus de rythme ce qui lui permet de marquer quelques points, mais le collectif offensif est toujours aussi poussif. En face, les Belges sont comme à la parade comme par ce tir à (très) longue distance de Sam Van Rossom et les Bleus n'arrivent pas à répondre (47-51).

 

La France perd ensuite le fil du match et prend 9 longueurs de retard (49-58) avant de réagir. Nando De Colo secoue l'attaque des Bleus grâce à ses réussites longue distance, tandis que la vraie défense des Français se met en place. Les Bleus poussés par le public reviennent tout près mais ne parviendront jamais à passer devant. C'est finalement Yannick Driesen qui crucifie les Français par un tir au poste, puis un autre à 3pts (57-63).

 

Nando De Colo aura été le meilleur bleu avec 15pts, 3rbds et 2pds. Kevin Séraphin (13pts et 6rbds) et Ronny Turiaf (7pts et 2rbds) s'en sont plutôt bien sortis. Tony Parker a joué un peu plus de 20min et cumule 7pts et 2pds, mais doit encore travailler pour retrouver ses jambes. Derrière, le 0/7 aux tirs de Fabien Causeur symbolise à lui seul les manques français dans ce match.

 

Du côté belge, Yannick Driesen (10pts à 4/6), Jonathan Tabu (10pts, 6rbds et 5pds) et Pierre-Antoine Gillet (10pts et 6rbds) ont été très bons.

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil