vsbucks131115.jpg

9 matches, 9 victoires, Indiana terrorise tout le monde à l’Est avec une correction infligée aux Bucks cette nuit. Les Pacers s’imposent de 27 points 104-77 dans un match à sens unique dominé par Paul George (22 points à 10/18) et Roy Hibbert (24 points à 8/10 et 10 rebonds). Les Bucks s’enfoncent déjà à la dernière place de la Conférence.

 

Indiana devient donc la première équipe depuis les Mavericks de 2002-2003 à démarrer la saison par un 9-0. La meilleure défense de la ligue a limité Milwaukee à 77 points, le plus petit total de l’équipe cette saison. Les Bucks, sans Caron Butler, Carlos Delfino, Ersan Ilyasova et Larry Sanders, ont shooté à un pauvre 34,1% de réussite. Roy Hibbert termine à deux petits contre du triple-double avec 8 bâches sur le match !

 

En tout, Indiana a tout de même été mené deux fois dans le match, pour un total cumulé de 62 secondes. Ils infligent un 11-2 à leurs adversaires pour remonter à 21-14 au premier quart et Milwaukee ne passera plus jamais devant. Indiana finit le premier quart sur un 8-3 pour le remporter 31-21. À la mi-temps, George Hill conclut un 9-0 en rentrant un lay-up pour donner l’avantage aux siens 53-27.

 

Les Bucks ne lâchent rien au retour des vestiaires sous l’impulsion d’O.J. Mayo (20 points et meilleur marqueur de son équipe) mais restent beaucoup trop faible face à Hibbert et George. À deux minutes de la fin du troisième quart-temps, le match est déjà plié après une série de 7-2 (7 points partagés entre Hibbert et George)

 

 

 

 

pacers-vs-bucks.jpg 

 

 

 

Retour à l'accueil