Le Mali a reconquis le titre continental

ANTSIRABE (Madagascar) - Le Mali a reconquis son titre en dominant nettement l'Égypte, championne d'Afrique en titre, en finale du Championnat d'Afrique Féminin U18 FIBA 2022. Les Maliennes se sont imposées dans tous les quart-temps pour s'imposer 86-54 au Gymnase couvert d'Anstirabe.

La capitaine du Mali Maimouna Haidara, sans aucun doute la meilleure joueuse du tournoi, a montré la voie à suivre avec 22 points et 12 rebonds.

Haidara a été bien épaulée par Fatoumata Sanou (18 points), ainsi que Kamite Dabou et Mama Cisse, autrice toutes les deux de 14 points.

Les Égyptiennes se sont elles appuyées sur leur star Jana Elalfy, qui a cumulé 19 points et 12 rebonds. Jana Sallman a été la seule autre Égyptienne à dépasser la barre des 10 points avec 14 points. 

Le Mali a reconquis le titre continental

La capitaine de la sélection égyptienne Tamara Ibrahim a débloqué les compteurs avec un tir à trois points, bien imitée par Elalfy et ses 4 points, faisant parler sa mobilité pour prendre le meilleur sur sa rivale Haidara, autrice du premier panier du Mali.

Les Maliennes ont ensuite profité des sautes de concentration des Égyptiennes tant en attaque qu'en défense pour prendre un avantage de 17-11 à quatre minutes de la fin du quart-temps initial.

Le Mali a bouclé la période avec une avance de 23-15, grâce notamment aux 8 points de Haidara et aux 6 points de Sanou. Dans le même temps, Elalfy a inscrit 6 points pour l'Égypte.

Le Mali a reconquis le titre continental

Les deux équipes ont éprouvé de la peine à marquer leurs premiers points dans le second quart-temps.

Un tir primé d'Elalfy a permis à la sélection égyptienne de revenir à 24-20, mais les Maliennes ont immédiatement réagi.

Des paniers en contre-attaque de Mariam Sarr et de Sanou ont creusé à nouveau l'écart en faveur du Mali (30-20). C'est dans ce 2e quart-temps que le Mali, sacré champion en 2018, a pris l'ascendant psychologique sur l'Égypte. Les Africaines du Nord sont apparues empruntées en attaque, égarant plusieurs ballons pour le plus grand bonheur de la sélection malienne.

Les deux équipes ont regagné les vestiaires à la mi-temps avec le Mali confortablement devant au score (38-24), la très rapide Sanou ayant déjà inscrit 12 points.

Le Mali a reconquis le titre continental

Sous l'impulsion de Jana Sallman et d'Elalfy, l'Égypte a tenté un retour en début de 3e période, mais Bintou Drame a senti le danger et a transformé un tir à longue distance pour donner une avance de 41-28 au Mali.

Les protégées de Mostafa Hadhood ont essayé de recoller au score, mais l'équipe du Mali a à chaque fois trouvé des moyens de les en empêcher.

Les Maliennes ont définitivement scellé l'issue de la rencontre en remportant nettement le 3e quart-temps (25-13), prenant une avance désicive au terme de celui-ci (63-37).

La sélection coachée par Sori Diakite a ensuite géré la fin du match, Haidara ajoutant 6 points et Dabou 5, avec au final un triomphe de 32 points, de quoi prendre une belle revanche sur la défaite d'il y a deux ans au Caire (Égypte) contre ce même adversaire.

Le coach du Mali Diakite reconnaît que le chemin qui a conduit vers ce 8e titre continental a été semé d'embûches.

Le Mali a reconquis le titre continental

Diakite déclare : « Je n'étais pas présent lors de l'édition précédente, je ne sais pas ce qui s'y est passé. Notre équipe était mentalement prête à relever ce défi. Je savais que l'Égypte n'avait pas les moyens de nous arrêter individuellement et qu'elle aurait de la peine contre notre défense en zone. Nous avions déjà utilisé cette stratégie lors de notre dernier match et elle avait très bien fonctionné. »

Se projettant vers la Coupe du Monde Féminine U19 FIBA 2023, Diakite ajoute : « Notre prochain objectif est d'atteindre la finale du tournoi mondial. »

« Nous avons travaillé dur pour en arriver là. Nous avions perdu contre l'Égypte en 2020, nous devions donc parfaitement préparer ce groupe de joueuses. Au cours des huit derniers mois, nous nous sommes investis sans relâche pour vivre ce moment et reconquérir le titre continental », conclut Diakite, dont l'équipe - tout comme celle d'Égypte - disputera la prochaine édition de la Coupe du Monde Féminine U19 FIBA en Espagne.

L'ANGOLA COMPLÈTE LE PODIUM
L'Angola a pris une belle 3e place finale en battant Madagascar (53-37). Les Angolaises ont pu s'appuyer sur les belles performances d'Isabela Joao (14 points) et d'Angelina Joao (10 points.

Retour Ă  l'accueil