RJ Barrett (9) a été solide dans la victoire new-yorkaise face à Washington. 

RJ Barrett (9) a été solide dans la victoire new-yorkaise face à Washington. 

L’influence de Tom Thibodeau sur les Knicks se fait sentir. Il y a un an, un match comme celui de jeudi soir contre les Wizards, les joueurs de New York l’auraient perdu de 30 points. Parce qu’ils auraient désespéré et baissé la tête une fois largués au score en deuxième période. Les Knicks comptaient 17 points de retard dans le troisième quart temps. Ils ont fini par l’emporter, 106 à 102. Au caractère. Avec un Alec Burks en feu et auteur de 15 de ses 27 points dans le dernier quart. Le sophomore RJ Barrett a été l’autre homme fort de la soirée avec 24 points, 10 rebonds et 5 passes au compteur. New York affiche à nouveau un bilan supérieur à 50% de victoires : 23 succès et 22 défaites.

Dans l’autre back-to-back du jour, les Knicks ont remporté une autre victoire contre Washington (106-102), plus contrariée que la précédente (131-113). Ils ont en effet compté jusqu’à 17 longueurs de retard au milieu du 3e quart-temps, sans jamais perdre pied.

Le 6e homme Alec Burks a été déterminant en inscrivant 15 de ses 27 points dans l’ultime période. Auparavant c’est RJ Barrett (24 pts, 10 rbds, 5 passes) qui a permis à New York de rester dans le coup.

En face, le meilleur marqueur du championnat, Bradley Beal, a fait son match (26 pts, 9 passes) malgré une réussite aux tirs faiblarde (8/23). Russell Westbrook, quoique frôlant le triple-double (13 pts, 18 rbds, 9 passes), a fait bien pire en matière d’adresse, ratant ses huit shoots en seconde période (3/15 au total) et commettant 8 pertes de balle. Les Knicks sont 5e à l’Est, les Wizards 13e.

Retour à l'accueil