Toronto explose les Wizards, le Heat vient à bout du Thunder, Luka Doncic fait la misère aux Blazers

Washington n'a rien pu faire face au rouleau compresseur Toronto (140-111). Les Wizards, 12e de la conférence Est, se sont réveillés beaucoup trop tardivement - dans le 4e quart-temps - et n'ont pu que constater les dégâts, face à une équipe menée par un grand Norwan Powell (28 points, 2 passes, 5 rebonds). Le trio africain de Toronto a répondu présent avec 18 points du nigérian OG Anunoby, 15 du congolais Serge Ibaka et 12 du camerounais Pascal Siakam. 

Les Raptors ne réussissent décidément pas à Washington, qui a concédé contre Toronto sa septième défaite d'affilée.

Norman Powell, en sortie de banc, a inscrit 28 points pour Toronto, qui signe le plus gros total de son histoire dans un match. Les Raptors avaient déjà passé 140 points aux Wizzards en janvier 2019, mais après deux prolongations.

Au cours d'une rencontre à sens unique, ils ont creusé inexorablement l'écart, qui a culminé à 30 points à 4 min 36 sec du buzzer.

Dans cette Conférence Est, le Miami Heat campe toujours solidement en 2e position après sa victoire à Oklahoma City (115-108).

Miami a pris dans cette rencontre 14 points d'avance dans le seul premier quart-temps, et réussi à préserver jusqu'au bout une partie de cet avantage malgré une réaction des joueurs locaux dans le dernier quart du match. Bam Adebayo a signé 21 points, 8 rebonds et 5 passes décisives. Kendrick Nunn termine meilleur marqueur du Heat avec 22 points, tandis que Jimmy Butler a enregistré 14 points, 12 rebonds et 7 passes décisives. 

A Dallas, les Mavericks, avec un Luka Doncic en verve, qui a réussi huit paniers à trois points sur 12 --le meilleur score de sa carrière dans les shoots primés, pour un total personnel de 35 points--, ont dominé Portland (120-112). 

Avec cette quatrième victoire consécutive, ils consolident leur 6e place dans la Conférence Ouest, et se rapprochent même tout près de Houston (5e).

Devant leur public, les Indiana Pacers ont soufflé la victoire aux Minesotta Timberwolves (116-114), grâce à un panier de Malcolm Brogdon à 18 secondes de la fin.

Absent depuis 15 matches, le pivot Karl-Anthony Towns a effectué son retour au sein des Wolves. S'il a été le meilleur marqueur de son équipe avec 27 points, il a connu un certain déchet aux tirs, ne rentrant que neuf de ses 21 tentatives.

"Je suis tellement heureux de retrouver le basket, car c'est la meilleur des thérapies pour moi aujourd'hui, a déclaré le double "All-Star".               

Retour à l'accueil