Gorgui Dieng porte les Wolves avec une grosse performance : 22 points, 13 rebonds, 6 passes et 4 blocs

Absent lors des quatre derniers matches en raison d’une vilaine grippe, Andrew Wiggins a rejoué et il a participé à la victoire des Timberwolves contre les Cavaliers (118-103) en inscrivant 15 points, mais l'homme du match a été le pivot sénégalais Gorgui Dieng, auteur d'une belle prestation avec 22 points, 13 rebonds, 6 passes décisives et 4 blocs en 29 minutes. Depuis l'absence de Karl Anthony Towns, la vedette sénégalaise tourne avec une excellente moyenne par match, alignant les belles performances à chaque rendez-vous. 

Pas de Kevin Love côté Cleveland, alors que Minnesota retrouve Andrew Wiggins, et après un premier quart-temps équilibré, c’est Minnesota qui s’échappe dans le deuxième quart-temps. Jeff Teague est parfait à la mène, et il distribue caviar sur caviar pour Noah Vonleh et Kelan Martin, et les Wolves s’échappent (30-22). En face, Dante Exum s’envole pour le alley oop mais le banc de Minnesota est bien plus fourni, et c’est au tour de Naz Reid de faire la différence, et l’écart dépasse les dix points (42-30).

Cleveland cherche un second souffle, mais les Wolves insistent, et ils vont terminer la mi-temps en trombe avec quatre tirs primés de suite, signés Shabazz Napier, Robert Covington et Gorgui Dieng. Les Cavaliers sont assommés au moment de rentrer au vestiaire : 66-48.

Dante Exum prend feu : 24 points en deuxième mi-temps
Et la suite va se compliquer puisque Kevin Porter Jr se blesse au genou sur un contact avec Robert Covington. La cheville et le genou ont tourné, et le rookie des Cavaliers rejoint les vestiaires… En face, Minnesota déroule et le tandem Napier-Dieng porte l’écart à +20 (79-59). Les Wolves ont trop de variétés dans leur jeu, et Dieng s’éclate dans ce rôle « à la Al Horford ». Dans son sillage, l’écart atteint même les 25 points (90-65) à quatre minutes de la fin du quart-temps.

On pense que le match est plié, mais un joueur va en décider autrement : Dante Exum. Dans un style qui rappelle Shai Gilgeous-Alexander, l’ancien meneur du Jazz prend le match à son compte. On ne voit que lui, que ce soit en pénétration ou à 3-points, et sous son impulsion, les Cavaliers signent un 32-6 pour prendre les commandes du match (97-96) ! La salle a pris feu, et Ryan Saunders prend un nouveau temps-mort.

C’est Andrew Wiggins qui refroidit finalement l’ambiance avec un 3-points et Gorgui Dieng lui emboîte le pas à coup de 3-points également. Minnesota signe un 14-0 au meilleur des moments pour calmer Dante Exum, et finalement s’imposer 118-103. C’est la quatrième défaite de suite des Cavaliers.

Retour à l'accueil