Toujours aussi talentueuse, la star ivoirienne Kani Kouyaté sort d’une magnifique saison avec son club de BCSP Rezé qui a accédé à la LF2 (Ligue 2 française) au terme de son championnat.

Toujours aussi talentueuse, la star ivoirienne Kani Kouyaté sort d’une magnifique saison avec son club de BCSP Rezé qui a accédé à la LF2 (Ligue 2 française) au terme de son championnat.

Pendant dix jours, douze équipes nationales s’affrontent à Bamako pour la 25è édition de l'Afrobasket féminin. 

Le championnat d’Afrique de Basket-ball dames, dénommé Afrobasket 2017, débute ce jeudi à Bamako. Ce sont douze équipes nationales (Angola, Cameroun, Centrafrique, Côte d'Ivoire, Egypte, Guinée, Mali, Mozambique, Nigeria, République Démocratique du Congo, Sénégal, Tunisie) qui prennent part à la 25e édition de ‘’Fiba Women AfroBasket’’ du 18 au 28 août.

Parmi les douze sélections nationales, le Sénégal est à ce jour le pays le plus titré, ayant remporté 12 des 24 éditions de Fiba Women AfroBasket. Il est suivi de la RDC avec trois titres, puis l’Angola. L’Égypte et le Nigeria comptabilisent chacun deux titres. La Côte d’Ivoire n’a jamais pu inscrire son nom sur le trophée.

A Bamako, les Eléphantes espèrent décrocher ce sésame derrière lequel elles courent depuis plusieurs années. D’autant qu’il y a un gros enjeu cette année pour toutes les concurrentes. Fiba Women AfroBasket 2017 servira d’éliminatoires pour la Coupe du monde 2018.

Une aubaine pour Kani Kouyaté et ses coéquipières d’imposer leur marque à la compétition. Ce sont douze guerrières qui ont effectué le voyage ce jeudi (12h30mn) pour aller défendre les couleurs de la Côte d'Ivoire au Mali. Les Ivoiriennes sont logées dans le groupe A en compagnie de valeureuses nations de Basket-ball.

Kani Kouyaté et ses amies joueront leur premier match contre la République centrafricaine, aujourd'hui (13 heures Gmt). Le second match, le samedi contre le Cameroun (14 heures Gmt). Elles seront face au pays hôte dimanche (18h30 Gmt), et face à la Tunisie le 23 août (16h15 Gmt).

A domicile, la sélection malienne a un adversaire de taille devant elle. Les aiglonnes essaieront de devenir le premier pays organisateur à gagner la compétition, après le Nigeria en 2005.

Pour mémoire, le Sénégal, le Mali, le Mozambique, le Cameroun (pays hôtes des six dernières éditions du tournoi) et Madagascar ont tous échoué dans cette tentative, n’ayant obtenu aucune place sur le podium.

« Nous ne pouvons pas dire que nous sommes juste contents d'accueillir l'AfroBasket et que la victoire finale ne compte pas. Nous désirons plus que tout le gagner. En avons-nous les moyens ? Est-ce que les adversaires nous laisseront gagner ? Nous verrons bien », avertit Sylvain Lautié, entraîneur de la sélection du Mali.

Le ‘’Maliba’’ pourra compter sur sa star montante Djénéba N'Diaye.

Trois ans après avoir été élue MVP (Most Valuable Player) du Fiba U18 Women's African Championship 2014 qui a couronné le Mali. Djénéba N’Diaye est toujours sous le feu des projecteurs avec le Djoliba Athletic Club. À 20 ans, elle est déjà une habituée de l'équipe nationale senior. En 2016, elle a été désignée MVP du championnat national malien.

Le Fiba Women’s AfroBasket est la compétition phare du basket-ball féminin africain. Il se déroule tous les deux ans. La première édition a eu lieu 1966 en Guinée, où l'Egypte a été sacrée après une victoire en finale face au pays hôte.

Afrobasket féminin 2017 : Kani Kouyate et les Ivoiriennes veulent remporter le titre
Retour à l'accueil