Isaiah Thomas sur Marcus Smart : " Si vous voulez une équipe qui joue le titre, vous avez besoin de gars comme ça "

Sans Jae Crowder (le joueur a quitté l’équipe pour Dallas jeudi en raison d’une urgence médicale familiale) et Avery Bradley (12ème match consécutif manqué à cause de ses soucis au tendon d’Achille qui le priveront encore d’au moins 2 matchs), les Celtics sont allés gagner à Portland (120-111), le lendemain d’une déculottée reçue par des Kings privés de DeMarcus Cousins.

Il a néanmoins fallu un gros run (23-4) à Boston pour rattraper un retard de 17 points dans le 2ème quart-temps.

« Dès qu’un joueur est absent, on essaie de se regrouper et de gagner pour eux, surtout quand ils ne sont pas là pour raisons personnelles. Donc on doit tenir jusqu’à ce que Jae revienne » Isaiah Thomas

« C’est une sacrée victoire quand on sait qu’on n’avait ni Avery ni Jae. C’était vraiment une excellente victoire, à la dure » Brad Stevens

Marcus Smart a été complet avec 18 points, 6 rebonds, 5 passes et 5 interceptions. Parfait pour épauler les 34 points (dont 15 dans le dernier quart) d’Isaiah Thomas, plutôt maladroit (11/26). Les Celtics ratent qui plus est 10 de leurs 12 premiers shoots dans le 1er quart-temps.

«Avec deux absents, des joueurs clés en plus, quelqu’un devait répondre présent. J’ai essayé d’être ce gars » Marcus Smart

« Je ratais beaucoup de shoots faciles. Une soirée difficile offensivement. Mes coéquipiers m’ont dit de continuer à attaquer. Je savais que quelques-uns allaient tomber dedans » Isaiah Thomas

À 2’43 de la mi-temps, Al-Farouq Aminu donne le plus large avantage de la soirée à Portland, 53-36. Boston répond en bouclant son 2ème quart sur un 13-2 (deux 3-points et deux layups de Thomas) et se rapproche à 55-49 à la pause. Avant de démarrer leur 3ème quart sur un 10-2 pour passer devant 59-57 sur un shoot ligne de fond d’Al Horford. Encore fragiles dans les 2 dernières minutes, les Celtics se rassurent sur un rebond offensif de Smart suite à un manqué d’Horford qui porte l’écart à 6 points. Sur l’action suivante, Portland (16/38 pour le duo Lillard/McCollum) commet une faute offensive, Jaylen Brown (14 points et 7 rebonds) rentre 2 lancers-francs et Thomas enchaîne avec un layup pour sceller la victoire.

« Cela donne de l’énergie à tout le monde (le rebond de Smart, ndlr). Une fois qu’il est chaud, il vous donne envie de jouer encore plus dur. Il met son corps, sa vie en jeu parfois. Il fonce dans le tas sans se demander ce qui va arriver. C’est un monstre. Il fait tous ces trucs qu’on ne voit pas sur la feuille de match. Si vous voulez une équipe qui joue le titre, vous avez besoin de gars comme ça dans votre équipe. Il a pris des rebonds offensifs, des rebonds défensifs, fait des interceptions, réussi des paniers décisifs. Il fait tout » Isaiah Thomas

« Marcus Smart a été énorme pour eux. Cela ne se verra probablement pas sur la feuille de stats mais il a fait beaucoup de choses qui font gagner des matchs pour eux » Damian Lillard

via Boston Globe

Retour à l'accueil