Euro 2015: Bjelica sort la Serbie du piège allemand

Après avoir marqué son territoire d'entrée dans le groupe le plus rude de l'Eurobasket, en terrassant l'Espagne (80-70) samedi à Berlin, la Serbie vient de frapper un autre grand coup ce dimanche en battant l'Allemagne de Dirk Nowitzki (66-68) au terme d'une rencontre à couper le souffle et devant 13050 fans. Dans un match ultra défensif et très accroché, la Serbie a compté une nouvelle fois sur Nemanja Bjelica pour faire plier une équipe allemande soutenue par tout un peuple. Alors que les deux équipes étaient à égalité (66-66) à 3.5 secondes du coup de sifflet final, l'assassin Nemanja Bjelica va donner la victoire à la Serbie grâce à un lay-up presque au buzzer dans un silence de cathédrale.

Déjà excellent face à l'Espagne, Nemanja Bjelica a éclaboussé la rencontre de toute sa classe (12 points, 3 rebonds, 3 passes décisives) pour permettre aux vice-champions du monde de s'octroyer de la marge dans une poule terriblement concurrentielle, comptant aussi l'Espagne, l'Italie, la Turquie et les modestes Islandais.

Les Allemands, poussés par leurs fans dans un arena de Berlin à guichets fermés, avaient pourtant résisté dans un premier quart-temps divertissant (19-18). Mais les partenaires de Milos Teodosic (8 pts, 3 rbds, 4 pds) ont refait surface sans pour autant dominé le débat dans un troisième quart-temps extrêmement défensif (11/10).

Dirk Nowitzki (15 pts, 10 rbds et 3 passes) et ses coéquipiers devront vite se rattraper lors de leur prochain match lundi contre la Turquie. Dans ce groupe A, la Pologne de Marcin Gortat a aussi réussi sa seconde sortie en battant la Russie (82-79), en se faisant toutefois un peu peur en fin de match contre des russes méconnaissables.

Le pivot des Washington Wizards Marcin Gortat, qui dispute son premier Euro à 31 ans, a rendu une bonne copie (18 pts, 6 rbds et 3 passes) et a été bien épaulé par le jeune arrière de Rio Natura Monbus (ACB) Adam Waczynski (23 pts), l'autre "gâchette" de la Pologne. Menés à l'entame, les Polonais ont fait preuve d'une grande concentration dans le dernier acte où les Russes, emmenés par Andrey Zubkov (21 pts et 7 rbds) les ont fait souffrir (23-22).

Dans les autres matchs déjà disputés, la Macédoine et la Belgique se sont bien repris après leur défaite, en battant respectivement les Pays-Bas (78-71) et l'Estonie (84-55). Auteur de 16 points, 6 rebonds et 3 passes, l'arrière de l'Olympiakos Matt Lojeski a guidé la Belgique de la plus belle manière. Pour sa part, la Macédoine a été porté par Nicolas De Jong (19 points et 4 rebonds) en présence de 11170 fans dans l'arena de Zagreb (Croatie) .

Retour à l'accueil