Afrobasket 2015: l'Egypte entame sa troisième phase de préparation avec 14 joueurs

ALEXANDRIE (AfroBasket 2015) - Cela fait déjà un mois que l'Egypte a entamé sa préparation pour l'Afrobasket 2015, et le niveau actuel de l'équipe laisse penser qu'il y a beaucoup de place à l'amélioration. Le nouvel entraîneur-chef Ahmed Marei, qui a débuté la préparation avec une équipe préliminaire de 22 joueurs, vient de réduire son effectif à seulement 14 joueurs. Il faut préciser que l'Egypte sera privé de son jeune prodige Assem Marei, élu dans le meilleur cinq de l'Afrobasket 2013.


Les pharaons ont repris la préparation à Alexandrie mercredi, après un camp d'entraînement de 10 jours en Serbie, et l'ancien olympien attend beaucoup de ses joueurs qui doivent désormais mieux jouer qu'auparavant. Ibrahim El Gamma l, qui a disputé la Coupe du Monde 2014 en Espagne, est allé dans le même sens que le discours du coach Ahmed Marei, admettant à FIBA.com que: "Il est trop tôt pour mesurer notre potentiel en tant qu'une équipe, mais nous allons y arriver."

"Ceci est une équipe en reconstruction". - El Gammal

L'Egypte est attendu pour accueillir un tournoi international de Charm el-Cheikh en Juillet avant le Championnat d'Afrique qui se déroulera à Nabeul et à Tunis du 19 au 30 Août. Ce tournoi amical permettra à l’entraîneur Ahmed Marei d’arrêter sa liste définitive des 12 joueurs qui défendront les couleurs du pays en terre tunisienne. Marei sait également qu'il faudra compter sur des joueurs évoluant dans le championnat national au moment de clôturer sa liste.
«En ce moment, nous suivons le potentiel de certains joueurs locaux pour voir s'ils peuvent nous aider en Tunisie", at-il dit à FIBA.com. Parmi les recrues d'Ahmed Marei, on trouve Omar Orabi, un ancien joueur de l'Université de Californie du Sud, qui a représenté l'Egypte au Championnat du Monde 2009 des U19, en Nouvelle-Zélande. "Il continue à travailler dur avec l'équipe nationale. Espérons qu'il sera un élément clé pour nous à l'AfroBasket", a déclaré Ahmed à propos du joueur de 23 ans.

L'Egypte, qui avait surpris tout le monde en atteignant la finale l'AfroBasket 2013, n'est plus un adversaire à prendre à la légère. Dotés certes des joueurs moins connus du grand public mais avec de forts potentiels, les Pharaons sont de retour au premier plan après de nombreuses années d'absence. Une des équipes les plus titrées du continent avec l'Angola et le Sénégal, l'Egypte reste une très grande nation de basket avec une vraie culture de la gagne qui se perpétue de génération en génération. Logés dans le groupe C aux cotés du Cameroun, du Mali et du Gabon, les Pharaons font figure de favoris en raison de leur statut de vice-champions d'Afrique en titre.

"En théorie, c'est un groupe difficile", a insisté Ahmed. "Mais nous devons attendre et voir comment ces équipes vont se comporter durant leur préparation afin de faire une réelle évaluation de leur potentiel parce que les équipes ont toujours l'habitude d'apporter de nouveaux joueurs à l'Afrobasket."

Ahmed attend d'ajouter son groupe trois joueurs évoluant dans les Universités Américaines. Mais Oussama Anas Mahmoud, qui joue actuellement pour l'Université de Louisville, ne sera pas l'un d'eux. "Nous lui avons avisé de se présenter à l'équipe nationale, mais il n'a pas répondu", a expliqué Ahmed.

L'équipe préliminaire de l'Egypte pour l'AfroBasket 2015 : Ramy Abdallah, Ramy Gunady Abdalla, Ibrahim Aboukhadra, Hatem Behiry, Amr Elakraa, Moustafa Elmekawi, Ibrahim El Gammal, Haytham Khalifa, Ahmed Mohib, Moataz Okacha, Omar Orabi, Ahmed Soliman, Youssef Abou Soussa et Ahmed Tawfik.

Retour à l'accueil