NEWS BASKET BEAFRIKA

NEWS BASKET BEAFRIKA

Le portail basket de référence à l'international


Milwaukee réagit de la plus belle manière en dominant le Heat (1-1)

Publié par NBB sur 20 Avril 2023, 07:45am

Catégories : #NBA, #Milwaukee Bucks, #Miami Heat

Milwaukee réagit de la plus belle manière en dominant le Heat (1-1)

Une réaction des Bucks était attendue après leur défaite contre le Heat lors du Game 1. Avec ou sans Giannis Antetokounmpo. Elle a bien eu lieu, et ce malgré l’absence du double-MVP. Milwaukee a allumé Miami (138-122) en égalant un record à trois-points en playoffs : 25 paniers primés en 49 tentatives. Dont 6 pour Pat Connaughton (22 points) et 5 pour Joe Ingles (17). Les deux remplaçants ont contribué à faire exploser la défense floridienne. Les cadres Brook Lopez et Jrue Holiday ont assuré le scoring en marquant respectivement 25 et 24 points.

Les Bucks se sont appuyés sur Lopez dans la raquette pour mettre la pression sur le Heat. Et c’est quand la défense s’est resserrée sur lui que les joueurs de Mike Budenholzer en ont profité pour enchaîner les tirs lointains. Une formule intéressante en l’absence d’Antetokounmpo, ménagé en raison de douleurs au dos après sa chute lors du premier match. Les champions 2021 se sont rendus le match en facile en prenant jusqu’à 36 points d’avance dont 26 à la pause (81-55). Le reste n’était qu’une formalité.

Les uns ont trouvé la solution en faisant tomber la grêle à trois points, les autres en s'arc-boutant sur leur défense. Milwaukee et Memphis, qui avaient connu un début de play-offs cauchemardesque dimanche soir, perdant à la fois leur leader sur blessure et leur premier match à domicile, ont montré leur résilience mercredi, égalisant à 1-1 sur leur parquet avant d'aller jouer le match 3 à l'extérieur.

Dans le Wisconsin, les Bucks ont compensé l'absence de Giannis Antetokounmpo (dos) en égalant le record de paniers à trois points réussi dans un match de play-offs NBA détenu depuis 2016 par Cleveland. Ce qui leur a permis de passer 138 points au Heat, leur plus grosse performance offensive dans un match de play-offs depuis 1978. Ils y sont parvenus en tirant à plus de 50 % dans l'exercice (25/49), ce qui contraste avec leur maladresse du match 1 (11/45) gagné par Miami (17-130).

Les Floridiens n'ont tenu qu'un quart-temps avant de laisser les Bucks s'échapper dans un grand élan collectif. Sept Bucks ont marqué au moins 13 points, dont trois plus de 20, Brook Lopez (25), Jrue Holiday (25) et Pat Connaughton (22). L'écart était de 26 points à la mi-temps (81-55) et il est monté jusqu'à 36 dans la troisième période. De quoi remettre le moral au beau fixe en attendant le retour du Greak Freak, le coach Mike Budenholzer étant « optimiste pour que ce soit bientôt. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Articles récents