670-heatbobcatspost-131010.jpg

Un dernier quart-temps fatal pour New York, LeBron James qui reprend ses bonnes habitudes, le duo Lillard-Aldridge qui continue de briller et les défaites prévisibles de Boston et Orlando, la pré-saison NBA annonce la couleur.

 

CHARLOTTE 75-86 MIAMI

 

Tout en gestion, Miami est venu à bout des Bobcats. Le Heat s'est détaché dans le courant du deuxième quart temps et a conservé toute la suite du match un écart d'environ 10 points. Sans briller, sans forcer pour le champion en titre. LeBron James a retrouvé son statut de franchise player, après l'avoir laissé depuis quelques matchs à Chris Bosh, discret cette nuit (7 points). Le King s'adjuge 20 points, 4 rebonds et 2 passes. Norris Cole a profité de ses 26 minutes sur le parquet pour marquer 15 points et ajouter 4 passes. Michael Beasley confirme qu'il pourrait bien être la bonne pioche du Heat avec 13 nouveaux points et 5 rebonds en moins de 19 minutes. A défaut de marquer beaucoup (2 points seulement), Udonis Haslem a capté 11 rebonds dans cette rencontre.

 

Chez les Bobcats, personne ne dépasse les 11 points et 7 rebonds de l'ancien du Jazz, Al Jefferson. Le rookie Cody Zeller, aligné en poste 4, ajoute 9 points et 5 rebonds. Jeff Taylor marque quant à lui 10 points en sortie de banc. La saison risque d'être très longue pour la franchise de Michael Jordan.

 

NEW YORK 91-100 TORONTO

 

anthony_670_10112013.jpg

Les Knicks se sont inclinés sur le parquet des Raptors malgré la belle feuille de stats rendue par Carmelo Anthony. Le meilleur marqueur de la dernière saison NBA compile 24 points, 8 rebonds, 3 passes 3 interceptions et un contre en 25 minutes de jeu. Suffisant pour permettre à la franchise new yorkaise de compter 10 points d'avance en début de quatrième quart, mais  trop juste pour l'emporter. Toronto a en effet terminé la rencontre sur un cinglant 30-11.

Big Apple a péché dans la finition avec 40% d'adresse au shoot, et seulement 16,7% à trois points. Mais les troupes de Mike Woodson ont surtout commis trop de fautes, laissant les Raptors convertir 31 de leurs 39 lancers francs. Tim Hardaway Jr se fend de 13 points. Iman Shumpert a frôlé le double-double avec 10 points et 9 rebonds, en plus de ses 3 interceptions. Metta World Peace ajoute 13 points et Andrea Bargnani 10 unités. Les retours de Kenyon Martin et JR Smith devraient donner un peu plus de mordant à la second unit des Knicks et éviter des fins de matchs comme celle-ci.

 

DeMar DeRozan (20 points, 5 rebonds) et Rudy Gay (17 points, 6 rebonds) ont guidé les Raptors vers une victoire importante pour la confiance avant le début de la saison. Mention spéciale à Quincy Acy et surtout Dwight Buycks, le dernier MVP d Pro A avec Gravelines. Les deux hommes ont marqué respectivement 9 et 10 points dans l'ultime période.

 

 

BOSTON 85-97 PHILADELPHIE

 

184163852_10.jpg

Les Sixers l'ont emporté cette nuit contre des Celtics en pleine reconstruction. Une meilleure adresse (49,4% contre 36%) et une plus forte présence au rebond (54 contre 43) ont été les clés du succès de Philadelphie. Une victoire construite dans le deuxième quart-temps conclu sur le score de 54 à 38. Philly a ensuite géré cette avance jusqu'à la fin. Thaddeus Young s'affirme de plus en plus comme le leader de cette équipe du haut de ses 20 points, 6 rebonds et 3 interceptions. Spencer Hawes (17 points, 7 rebonds) et James Anderson (16 points et 6 rebonds) l'ont bien secondé. Evan Turner, dont on attend beaucoup cette saison, est resté un peu plus discret question scoring avec 12 unités mais s'est tout de même approché du double-double en captant 9 rebonds.

Jared Sullinger et ses 19 unités ont fait beaucoup de bien aux C's en l'absence du leader Rajon Rondo. Il ajoute à cela 9 prises de balles. Kelly Olynyk continue d'afficher son beau potentiel dans la raquette avec 13 points mais aussi 3 interceptions. Jordan Crawford se limite à 12 points.

 

 

CLEVELAND 110 – 105 ORLANDO

 

cleorl-131011-670.jpg

Le Magic n'était pas très loin mais s'est finalement incliné. Les deux équipes étaient pourtant au coude à coude peu de temps avant la sirène. Mais Les Cavs ont pu compter sur le numéro 1 de la draft. Anthony Bennett  a enchaîné 7 points de suite au meilleur des moments pour donner 5 points d'avance à son équipe. L'ancien d'UNLV a fait étalage de son talent de chaque côté de la ligne des trois points pour finir avec 16 unités et 4 rebonds au compteur. Dion Waiters termine meilleur marqueur de la rencontre avec 21 points. Kyrie Irving ajoute 17 points et 5 passes. Tristan Thompson a lui aussi été précieux dans la victoire des siens grâce à ses 14 points et 8 rebonds.

Victor Oladipo a fait ce qu'il a pu côté Orlando. 18 points, 8 rebonds et 3 passes pour son compte personnel. Nikola Vucevic et Arron Afflalo apportent 15 et 14 points au Magic. Les Floridiens doivent impérativement commettre moins de fautes. Ils ont rentré plus de shoots que leurs adversaires mais cèdent 46 lancers francs (dont 37 convertis). Le Magic a tendance à se compliquer la tâche tout seul.

 

 

UTAH 86-96 PORTLAND

 

jazzfinalgrid.jpg

Les inévitables Damian Lillard et LaMarcus Aldridge ont fait souffrir le Jazz. Les Blazers ont construit leur victoire de la même manière que le Heat, gérant un petit matelas de points acquis en début de match. Le meneur sophomore a des stats toujours aussi impressionnantes, tant par le niveau que par la constance. 23 points et 5 passes. C'est solide. Aldridge n'est pas en reste avec 20 points et 8 rebonds. Les autres ont pris les miettes

.

Seul Gordon Hayward sort un peu du chaos. 20 points pour lui aussi. Trey Burke a déçu avec seulement 7 points à 3 sur 10 et 5 passes. Enes Kanter sauve un peu les apparences avec 11 points. Le frenchie Rudy Gobert n'a pas eu plus 5 minutes pour s'illustrer. C'est peu. Il marquera 2 points sur sa seule tentative et enregistrera une passe décisive.

 

 

 

Retour à l'accueil