milos-teodosic-cska-moscow-eb12--1-.jpg

CSKA Moscou 89-78 Caja Laboral Vitoria (première manche des playoffs)

 

Deuxième série des quarts de finale avec le premier match entre Moscou et le Caja Laboral.  Les moscovites ont globalement maitrisé cette rencontre pour s'offrir le premier point. 

 

Le premier QT voit les Russes prendrent l'avantage sous l'impulsion d'un Milos Teodosic très présent offensivement que ça soit à la création ou à la finition. L'écart atteint rapidement les 9 points d'avance, les Espagnols ne réagissant que  Maciej Lampe même si Fabien Causeur se réveille à la fin du QT. Après 40 minutes de jeu, Moscou mène 26-19.

 

Le deuxième QT part sur les mêmes bases avec des Russes bien plus incisifs que leurs adversaires. On prend les mêmes et on recommence, Teodosic et Causeur continuent d'alimenter le score. Nenad Krstic fait aussi parler de lui. L'écart se maintient longtemps autour de la dizaine de points. Avant que Sasha Kaun ne fasse parler la poudre et ne donne 15 points d'écart à son équipe. A la pause le score est de 50 à 35.

 

L'écart monte même jusqu'a 21 points en début de 2° mi-temps sur deux paniers à 3 points consécutifs de Sonny Weems. le Caja Laboral passera tout le QT a essayé de stopper l'hémorragie et de de réduite l'écart au score. Finalement ce 3° QT voit les deux équipes maintenir le même écart au score.

 

andres-nocioni-caja-laboral-eb12.jpg

Le 4° QT sera à l'avantage des Espagnols malgré un écart monté jusqu'à 22 points. Fabien Causeur continue son excellent match lors de ce QT. Mais en face, les Russes restent concentrés et malgré la poussée espagnole finale, ils l'emportent de 11 points.

 

4 joueurs à plus de 10 points pour Moscou, Weems est à 19 points, Teodosic à 17 avec 5 passes. Kaun et Krstic ajoute 16. Viktor Khryapa sort un match très complet avec 7 points, 8 rebonds, 7 passes et 1 interception.

 

Pour le Caja Laboral, le meilleur marqueur est Causeur avec 17 points (8/8 à 2 points). Andres nocioni ajoute 16 points avec 9 rebonds.

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil