lietuvos-rytas-vilnius-celebrates-qualifying-round-vilnius-

Victorieux des Lettons de Riga (80-71) lors du premier tour, le Lietuvos Ryvas s'est une nouvelle fois imposé aujourd'hui face aux Allemands d'Oldenburg. Les Lituaniens ne sont plus qu'à une victoire d'une place au sein du tour principale de cette édition 2013-2014 de l'Euroleague.

 

OLDENBURG 87 - 99 LIETUVOS RYTAS

 

Plus expérimentés, les joueurs de Vilnius n'ont pas tremblé au cours de cette demie finale qui les opposait à la surprenante équipe d'Oldenburg. Malgré une seule ligne inscrite à leur palmarès (Champions d'Allemagne en 2009), les Allemands n'ont pas franchement été dépassé par l'enjeu et ont réalisé un bon début de partie. Ce sont même eux qui prennent rapidement les devants après 4 minutes de jeu, 13 à 9 grâce à 4 points de Andrea Crosariol puis un tir primé de Nemanja Aleksandrov. Rapidement, Omar Cook répond à ses adversaires derrière la ligne à 3 points, imité quelques secondes plus tard par son coéquipier Milenko Tepic. Sereins, les Lituaniens virent en tête après le premier quart, 23 à 20. A ce moment là, Martynas Gecevicius n'a alors marqué "que" 7 points.

 

Oui, "que" 7 points. Car le meneur de jeu est dans un soir parfait et va réussir tout au long de la rencontre quasiment tout ce qu'il va entreprendre. Inarrêtable, Gecevicius va inscrire 6 paniers primés sur 8 tentatives en première mi temps et un total énorme de 24 points. Malgré une belle résistance, notamment par l'intermédiaire de Dru Joyce, les joueurs d'Oldenburg vont flancher progressivement et se retrouver menés de 7 points à la pause.

 

Un écart que va parfaitement maitriser l'équipe de Rytas, habituée à ce genre de match de très haut niveau. En plus de celà, Gecevicius va continuer son festival d'exploits, épaulé par Omar Cook (14 points) et l'ancien de la JSF Nanterre Juan Palacios (10 points). Le meneur lituanien va terminer la partie avec un total de 34 points à 80% de réussite à 3 points. Les 24 points de Chris Kamer pour Oldenburg n'y feront rien puisque ces derniers ne parviendront jamais à faire douter leurs adversaires.

 

Assez logiquement, les Lituaniens remportent la partie sans grosse difficulté et ne sont donc plus qu'à une victoire d'une place au sein du tour principal de l'Euroleague. Pour celà, ils devront venir à bout des Turcs de Banvit ou des Belges d'Ostende qui s'affrontent actuellement dans l'autre demie finale.

 

 

 

Retour à l'accueil