020913_670_gallinari.jpg

 

Depuis la défaite surprise des Spurs à Détroit avant-hier soir, Denver est l’équipe la plus chaude de la ligue avec 9 victoires d’affilées, la dernière obtenue au dépend des Cavaliers, hier. Le rythme effréné que les Nuggets ont imposé sur le match a fait craqué les Cavaliers qui restaient sur 3 succès de suite. Score final 111-103.

 

Ultra-dominateur à l’intérieur, les joueurs de George Karl ont montré leur supériorité athlétique sur les jeunes pousses des Cavs. Les débats avaient pourtant commencé par 15 points de Alonzo Gee dans les 6 premières minutes, rentrant ses 6 premiers tirs dont trois 3 points (il terminera la rencontre avec 20 points à 8 sur 8). Le premier quart-temps s’achèvera même avec un avantage de 2 points pour les locaux (32-30) mais la tendance s’inversera dans les deux periodes suivantes, voyant Denver imposer sa puissance sur le match. Trop rapides en contre-attaque, trop grands à l’intérieur, les joueurs du Colorado ont fait souffrir les grands de Cleveland. Tristan Thompson (11 points, 4 rebonds), Tyler Zeller (7 points, 6 rebonds) et Marreese Speights (5 points à 1/10 au tir) ont été totalement dépassés par la raquette adverse – les Nuggets gagnent d’ailleurs le duel au rebond (46-38).

 

613x459.jpg

 

En ajoutant à cela que Kyrie Irving a passé une bonne partie du match sur le banc pour avoir récolté trop de fautes (4e faute 5min20 de la fin du 3e quart, 72-61 pour Denver ; le score était de 84-73 lorsqu’il est revenu à l’entame de la dernière période) et les 12 points qu’il marque dans les 12 dernières minutes n’auront pas servi à Cleveland pour revenir dans un match dont ils avaient perdu le contrôle depuis longtemps. Le jeune All-Star termine tout de même meilleur marqueur du match avec 26 points (10/24 au tir) 6 rebonds et 7 passes.

 

Parce qu’en face, les Nuggets étaient partout. A l’image de ses 8 joueurs à plus de 10 points, le collectif de Denver a submergé les Cavs. Danilo Gallinari (19 points, 9 rebonds) et Kenneth Faried (17 points, 7 rebonds) et Javale McGee (13 points, 4 contres) étaient trop imposants pour Cleveland. Tout est allé tellement vite que les 20 pertes de balles des vainqueurs ne leur ont pas du tout posé problème. Le rookie Evan Fournier n’est lui pas rentré sur le terrain.

 

Les Nuggets (33-18) s’imposent donc pour la 15e fois en 17 rencontres, et solidifient leur 4e place à l’ouest, synonyme d’avantage du terrain au premier tour des playoffs. Ce match était le premier de 4 rencontres à l’extérieur en 5 jours pour Denver qui doit encore jouer contre Boston demain, puis les Raptors et les Nets en début de semaine prochaine. Leur série va être mise à rude épreuve.

 

Les Cavaliers (16-35) ne parviennent donc pas à gagner une 4e fois de suite, « exploit » qu’ils n’ont plus réalisé depuis mars 2010 lorsqu’ils étaient menés par un certain LeBron James. Ils leur reste à disputer 3 matchs à domicile dans cette série de 7 face-à-face à la maison.

 

 

 

 

Retour à l'accueil