noh aj810 021013

 

Depuis l’Air Canada Center, Toronto recevait cette nuit New Orleans dans un duel de mal classés entre deux équipes en reconstruction. Et la partie aura été intéressante un moment, avant que les coéquipiers d’un Eric Gordon très discret ne craquent dans les dernières minutes et laissent s’échapper les canadiens. Score final 102-89.

 

Après 12 minutes fortement à leur avantage, les Raptors semblaient prendre le contrôle du match (32-21 après 12 minutes), menés par un Kyle Lowry lancé à toute allure (6 points et 6 passes après six minutes), et qui finira la partie en double-double (14 points, 10 passes). L’ancien Wildcat de Villanova fait presque oublier Jose Calderon depuis que les dirigeants l’ont désigné meneur titulaire à plein temps en échangeant l’espagnol. Rudy Gay, propulsé leader de ce jeune roster il y a quelques jours, répond présent et score 20 points et capte 8 rebonds. Ils sont bien aidés par le double-double du rookie Jonas Valanciunas (11 points, 10 rebonds, 2 contres), dans le 5 de départ pour ce match en l’absence de Andrea Bargnani (grippe) et les 14 points – et 7 rebonds – d’Amir Johnson.

 

021013_nohtor_postgame.jpg

 

Mais l’homme qui fait la différence est l’ancien Bull John Lucas III. En scorant 19 points, dont 10 dans le dernier quart-temps, il assure la victoire aux locaux alors que les Hornets étaient revenus à -3 en début de 4e quart-temps et pouvaient encore espérer l’emporter. Greivis Vasquez (17 points, 7 rebonds, 6 passes), la révélation de l’année côté New Orleans, et Robin Lopez (19 points à 7/13) ont bien tentés de remettre les leurs dans le droit chemin, mais les Raptors étaient trop forts pour eux ce soir. Surtout lorsque votre meilleur joueur offensif, Eric Gordon, passe totalement à côté (6 points et 6 pertes de balle à 2/7 au tir). L’autre déception côté Lousianais, c’est le numéro de la dernière Draft Anthony Davis, qui ne contribue que 2 points (1/6) et 6 rebonds en 20 minutes sur le terrain.

 

Pas de 3e succès de suite pour New Orleans (17-34) donc. A la place, ils se contentent d’un vol très court jusqu’à Detroit où ils affronteront les Pistons ce soir.

 

Toronto (19-32) gagne pour la deuxième fois de suite, ce qu’ils n’avaient plus réussi depuis un mois exactement. Ils reçoivent les Nuggets mardi soir avant de se rendre au Madison Square Garden pour leur dernier match avant la pause du All-Star Weekend.

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil