lm164212234_10-w600.jpg

Il y a des soirs comme ça, où certains coachs auraient préférer rester au lit. Doc Rivers a cette nuit vu ces joueurs prendre l’avantage sur les Hornets dans les dernières minutes, se hisser jusqu’à la victoire, avant que, d’un souffle, Nouvelle-Orléans ne remporte la rencontre, 87 à 86.

 

Le souffle en question se nomme Anthony Davis (9 points, 8 rebonds). The Brow, malade, était très incertain avant la rencontre. Au bout du compte, c’est avec un léger tip-in à la dernière seconde qu’il offre un joli succès à son public. Il a en cela été bien aidé par Greivis Vasquez (13 points, 7 rebonds, 6 passes) et Ryan Anderson (21 points, 5 rebonds).

 

L’excellente prestation de Paul Pierce (28 points, 5 passes) n’aura donc servi à rien, pas plus que le bon boulot de Brandon Bass (11 points, 6 rebonds). Kevin Garnett (20 points, 6 rebonds, 3 passes) aura quant à lui des regrets, puisque c’est par dessus lui que Davis a arraché la victoire.

 

Boston (36 – 31) manque donc l’occasion de revenir sur la 6e place des Bulls. Quant aux Hornets (23 – 46), ils restent tout de même lanterne rouge à l’ouest.

 

 

 

 

Retour à l'accueil