20131109-photo-1.jpg

Scénario à rebondissement du côté de Miami cette nuit. Dans un match très offensif, les Celtics ont su s’accrocher tout au long du match (ils menaient d’un point 60-59 à la mi-temps) pour finalement obtenir un buzzer bien mérité par Jeff Green (24 points à 8/16, 5 rebonds et 5/8 à trois-points) à 0’6 seconde de la fin du match dans le corner (qui rappelle un peu celui d’un certain Ray Allen en Finales NBA) qui permet à Boston de s’imposer 111-110.

 

Les douleurs au dos de LeBron James (on l’a vu s’allonger au cours du match) ne l’ont pas empêché de faire un très très bon match puisqu’il frôle le triple-double avec 25 points (9/13) 10 passes et 8 rebonds. Oui mais voilà, Dwyane Wade (18 points 7 passes) en a voulu autrement. Gerald Wallace a également grandement contribué à la victoire puisqu’en plus de délivrer la passe décisive du match, il inscrit un lay-up clutch à 1,6 secondes du terme avant de faire faute sur Dwyane Wade. Wade a alors manqué le premier lancer, puis le second intentionnellement sans toucher l’arceau et redonne le ballon à Boston avec assez de temps pour que Jeff green soit le héros de ce match.

 

green-yell-heat-20131109-440x352.jpg

Le banc des Celtics n’est pas en reste avec 17 points d’Avery Bradley et 15 points de Jordan Crawford. Chris Bosh lui termine son match à un honnête 20 points (7/12) et 7 rebonds tandis que Michael Beasley impressionne avec un apport de 10 points en 8 petites minutes.

 

A noter que Boston a réussi l’exploit de s’imposer face à Miami qui a shooté à 57.7% aux tirs ! Ce qui a fait la différence c’est le 10/21 longue distance des verts et leurs 11 rebonds offensifs.

 

 

celtics-vs-heat.jpg

 

 

 

Retour à l'accueil