hibbert-nets.jpg

Septième victoire en autant de matchs pour les Pacers qui s’impose sur le parquets des Nets 96 à 91. C’est bien sûr un record de franchise.

 

Indiana a pourtant tremblé en fin de rencontre puisqu’à 94-91 à 90 secondes du terme Brooklyn a eu de nombreuses occasions de revenir, les Pacers restant muets, mais les deux équipes ont bafouillé et c’est finalement deux lancers de David West qui ont donné la victoire aux visiteurs après un trois points manqué par Joe Johnson.

Indiana a construit son avantage en débutant le match par un 17-8 avant que Brooklyn ne revienne dans la partie à la pause grâce à Deron Williams et Joe Johnson. Les Pacers ont refait le break en troisième quart avec un 15-5 qui s’est avéré fatal aux Nets qui n’ont jamais pu revenir à moins de 3 points.

 

La recette du succès pour Indiana c’est toujours la même, une équipe solide, physique, un défense étouffante, peu de ballons perdus et une belle prestation de Paul George (24 points, 6 rebonds) et Roy Hibbert (15 points, 11 rebonds). Les deux ont été bien aidés par David West (18 points) et Lance Stephenson (15 points).

Pour les Nets Johnson et Williams ont mené la danse avec 17 points chacun tandis que Brook Lopez en marque 17 et Paul Pierce 15.

 

 

 

pacers-vs-nets.jpg

 

 

 

Retour à l'accueil