Luka Doncic fait chuter les Celtics sur un tir à 3-points au buzzer !

Privés de Jaylen Brown, les Celtics pensaient avoir fait le plus dur en effaçant un déficit de 17 points (57-40). On croit même au hold-up parfait quand Marcus Smart, à 3-points, donne l’avantage à Boston (104-102) à deux minutes de la fin. Derrière Jalen Brunson manque son tir à 3-points, mais Kristaps Porzingis est au-dessus de la mêlée pour écraser une claquette. Il reste 1min40 à jouer, 104-104.

Balle à Dennis Schroder qui s’en va provoquer Porzingis, et le Letton le bâche méchamment. La salle est en fusion, mais aussi crispée parce que Reggie Bullock perd la balle derrière. Le shooteur veut se rattraper mais il loupe son 3-points. Rebond Tatum, et c’est Smart qui s’en va défier les intérieurs de Dallas. Nouveau loupé ! Balle aux Mavericks pour la dernière possession. Les Celtics ont une faute à donner, et la faute de Smart redonne la possession aux Mavericks.

Balle à Doncic. Il a son ancien coéquipier Josh Richardson sur le dos, et il va sur son côté préféré. Sur sa main gauche. Deux Celtics de plus viennent sur lui, mais son 3-points arc-en-ciel crève le filet à la sirène ! Victoire 107-104 de Dallas, et nouvel exploit de son génial slovène.

CE QU’IL FAUT RETENIR
Boston moins solide en défense. Après avoir encaissé 79 puis 78 points face au Magic et au Heat, les Celtics ont pris l’eau en première mi-temps. Pourtant, Dallas ne possède que la 24e attaque de la NBA, mais Boston a eu toutes les peines à maîtriser le pick-and-roll entre Luka Doncic et Kristaps Porzingis. A la pause, Boston avait déjà encaissé 57 points.

Le manque de maîtrise. Les Celtics ont eu plusieurs occasions de réaliser le hold-up mais il y a eu de la précipitation, notamment de Dennis Schroder. L’Allemand envoie une brique à 3-points, se fait bâcher par Porzingis ou encore dribble sur le pied de Tatum. Des détails qui coûtent cher…

L’entame de match de Dallas. Les Mavericks ont réalisé l’entame parfaite avec de l’adresse à 3-points et une marque bien répartie, obligeant Ime Udoka à prendre un temps-mort très rapidement. Les remplaçants ont maintenu le même tempo, avec notamment Frank Ntilikina, pour maintenir une avance de 15 points.

TOPS/FLOPS
âś… Luka Doncic.
Au-delà de son 3-points de la gagne, le Slovène a été très bon face à la défense agressive des Celtics. Coupé du ballon, il est tout de même parvenu à peser sur le match avec ses 33 points et 10 rebonds. Son duel avec Jayson Tatum a tenu toute ses promesses, mais Doncic fait davantage jouer ses coéquipiers, et ça fait toute la différence.

âś… Kristaps Porzingis. Décisif en fin de match avec sa claquette-dunk et son contre sur Schroder, le Letton a retrouvé lé sourire. Parfois, on se demande à quoi il sert en attaque avec son positionnement hésitant, mais son agressivité est essentielle, et il plante 15 de ses 21 points après la pause, au moment où Boston était en mode « braquage ».

â›” Dennis Schroder. Titulaire, l’Allemand reste un danger permanent et une boule d’énergie. Il met une pression constante sur la défense adverse. Mais c’est aussi quelqu’un qui manque de justesse, et il coûte cher dans la dernière ligne droite avec des choix peu judicieux en attaque.

LA SUITE
Dallas (6-3) : Les Mavericks reçoivent les Pelicans lundi soir.

Boston (4-6) : Une pause méritée jusqu’à mercredi avec la réception de Toronto.

Retour Ă  l'accueil