Masai Ujiri mise sur le développement plutôt que sur le fait d'attirer des joueurs à Toronto

Masai Ujiri s'est adressé pour la première fois aux médias depuis qu’il a signé un nouveau contrat avec les Raptors de Toronto.

Le 5 août, il a accepté le rôle de vice-président de l’équipe, qui s'ajoute à celui qu'il avait déjà comme président des opérations.

« Nous allons développer ces joueurs et nous allons trouver un moyen de gagner un (autre) championnat ici », a-t-il déclaré mercredi. « Nous n’allons pas pleurer le fait que les joueurs ne veulent pas venir ici. »

« Ce n’est pas notre genre. Cette mentalité est derrière nous. »

Les Raptors n’ont pas été en mesure d’atteindre les séries éliminatoires après avoir affiché un bilan de 27-45 lors de la dernière saison, qu’ils ont passée à Tampa Bay en raison de la pandémie. Ce n’était pas arrivé depuis la première année d’Ujiri à Toronto.

« Nous allons essayer de présenter une équipe gagnante de la meilleure façon possible. On s'y engage. »

L’une des clés du succès pour les Raptors est qu’ils pourront enfin jouer à la maison, au Scotiabank Arena, après 1 an et demi d’absence.

« Le calendrier de la NBA va sortir dans quelques jours. Mais on ne se voit pas jouer ailleurs qu’à Toronto. Jouer une autre année à l’extérieur va nous faire reculer de cinq ans dans notre cheminement. On ne veut pas ça. »

Ujiri est avec les Raptors depuis 2013-2014. Depuis qu’il est là, ils ont fait les séries sept fois de suite et ont été sacrés champions en 2019. Ils ont aussi établi un record d’organisation avec le plus grand nombre de victoires en une saison (59-23) en 2017-2018. Il a initialement été nommé président et directeur général des opérations basketball avant que Bobby Webster soit nommé le nouveau DG cette saison-là.

Ujiri a aussi profité de l’occasion pour rendre hommage à Kyle Lowry, qu’il a surnommé « le plus grand Raptor ».

Lowry a rejoint le Heat de Miami durant la saison-morte. Il y a été échangé puis a conclu une entente.

L’athlète de 35 ans a séjourné pendant neuf ans à Toronto et a représenté l’équipe six fois au match des étoiles en plus d’avoir raflé un titre de championnat.

Ujiri dit lui souhaiter le meilleur, sauf quand il affrontera son ancienne équipe. Quand on lui a demandé si son maillot serait retiré à Toronto, c’était une évidence pour Ujiri.

« C'est très dur de voir partir un joueur incroyable comme ça, a t-il mentionné. On s'y attendait. Notre équipe prend un virage plus jeune, et Kyle a encore des objectifs fabuleux qu'il veut accomplir. »

Masai Ujiri mise sur le développement plutôt que sur le fait d'attirer des joueurs à Toronto

Masai Ujiri, président de l'équipe de basketball de Toronto et (nouveau) vice-président de l'organisation des Raptors s'adresse aux journalistes pour la première fois depuis qu'il a signé son nouveau contrat le 5 août dernier.

Ujiri dit qu'il a été très dur pour lui de voir le vétéran Kyle Lowry quitter les Raptors. Il l'a amené à Toronto. Il comprend ceci dit que l'équipe devait prendre une nouvelle direction (plus jeune).

« Kyle est-il le plus grand Raptor de tous les temps? Oui, je vous le dis. »

Ujiri martèle que les Raptors ont la ferme intention de jouer à Toronto cette année. Les Blue Jays et le Toronto FC jouent présentement leurs matchs locaux dans la Ville Reine, et devant spectateurs. Les Maple Leafs ont aussi eu une exemption pour jouer au pays ces derniers mois.

Masai se porte à la défense de Pascal Siakam en répondant à une question sur les défis de la dernière saison pour les joueurs de l'équipe à Tampa. Il termine en disant : « Pascal est un Raptor et il va jouer pour nous. »

Voilà pour les rumeurs de transaction à son endroit.

Scottie Barnes, Pascal Siakam, OG Anunoby et Chris Boucher (Precious Achiuwa aussi) ont un profil qu'Ujiri aime bien : ils sont grands et ils ont une énorme portée. Attendez-vous à ce que le style de jeu des Raptors s'en reflète. Cette équipe sera très solide défensivement.

Masai Ujiri se dit d'ailleurs très heureux de l'addition du Nigérian Precious Achiuwa, acquis en retour de Kyle Lowry, parce que ce dernier est un produit de son programme Giants of Africa.
Ujiri n'a pas voulu révélé la durée de son nouveau contrat qu'on dit de plusieurs années. « Je serai ici pour toujours », dit-il avec un large sourire.

Masai dit qu'il s'est engagé envers l'équipe, mais Toronto aussi. Il n'a pas l'intention de quitter.

Masai Ujiri mise sur le développement plutôt que sur le fait d'attirer des joueurs à Toronto
Masai Ujiri mise sur le développement plutôt que sur le fait d'attirer des joueurs à Toronto
Masai Ujiri mise sur le développement plutôt que sur le fait d'attirer des joueurs à Toronto
Masai Ujiri mise sur le développement plutôt que sur le fait d'attirer des joueurs à Toronto
Masai Ujiri mise sur le développement plutôt que sur le fait d'attirer des joueurs à Toronto
Masai Ujiri mise sur le développement plutôt que sur le fait d'attirer des joueurs à Toronto
Retour à l'accueil