Stephen Curry signe une performance historique (62 points) pour mener Golden State à la victoire contre les Blazers

Le meneur de Golden State a battu son record en carrière, inscrivant 62 points face à Portland et offrant la victoire aux Warriors (137-122).

Quand ils atteignent, à eux deux, la barre des soixante points, Damian Lillard et CJ McCollum (32 pour le premier, 28 pour le second), le duo de Portland, n'ont pas vraiment l'habitude de finir la soirée avec une défaite.

C'est pourtant bien ce qu'il s'est produit, lors d'une nuit magique à San Francisco, où un joueur, un seul, les a dépassés. Stephen Curry, le meneur de jeu (1,91 m) des Golden State Warriors, a inscrit 62 points. 62. Faisant tomber son record personnel et offrant aux Californiens une victoire (137-122) en forme de revanche, quarante-huit heures après une défaite contre le même adversaire, dans le même Chase Center (98-123). Le triple champion et double MVP (2015, 2016) des Warriors a shooté à 18 sur 31, 8 sur 16 à 3 points, 18 sur 19 aux lancers francs, ajoutant 5 rebonds et 4 passes à sa soirée.

« Bien sûr que tu comptes les paniers ! Tu essaies de ne pas trop y penser, mais ça n'aide pas quand tous tes coéquipiers sont en train de gueuler sur le côté à chaque balle qui rentre... », témoignait, tout sourire au micro du diffuseur local NBC Bay Area, le héros du soir, qui avait parachevé sa soirée record de deux tirs derrière l'arc dégainés sans hésiter, en guise de cerise sur le gâteau, en toute fin de match.

Stephen Curry signe une performance historique (62 points) pour mener Golden State à la victoire contre les Blazers

Sans public dans la salle, l'impression n'aura pas pu être tout à fait la même pour Curry que lors de son précédent record, établi à 54 points dans le mythique Madison Square Garden de New York, en 2013. Mais il s'en remettra. Comme les Warriors, qui ont équilibré leur bilan (3 victoires - 3 défaites) et espèrent monter en puissance alors que Draymond Green (1 point) ne disputait que son deuxième match cette saison. Andrew Wiggins a inscrit 21 points, Kelly Oubre Jr 17, et le rookie James Wiseman a ajouté 12 points et 11 rebonds.

Pour l'anecdote, le record de son adversaire du jour, Damian Lillard, s'établit à 61 points. C'était face aux... Warriors, il y a un peu moins d'un an, le 21 janvier 2020, alors que la franchise californienne était au plus bas.

« J'adore ça. J'adore tout ce que ce sport a à offrir, la compétition et le feu, reprenait le natif d'Akron, qui à la fin de la rencontre s'est agenouillé pour donner un baiser au parquet du Chase Center. Je ne fuis jamais face au défi. Je suis juste motivé et heureux de pouvoir évoluer à ce niveau et vivre ce genre de moments. »

« Il mettait tous ses tirs en moins de dix secondes. On ne pouvait même pas suivre, nous ses coéquipiers », souriait James Wiseman. « Et soudain, il a changé de dimension. C'était incroyable, se pâmait son entraîneur Steve Kerr. Quand on pense aux joueurs considérés comme les meilleurs joueurs de cette ligue, on parle de phénomènes physiques, de forces de la nature, les LeBron James, Giannis Antetokounmpo, Anthony Davis... Steph mesure 1,91 m, pèse autour de 81 kg. Il domine grâce à sa technique. »

2
Stephen Curry devient, à trente-deux ans, le deuxième joueur le plus âgé à dépasser les 60 points, après... Kobe Bryant, qui avait réussi la performance à 37 ans, lors du dernier match de sa carrière, au Staples Center. C'était en 2016, l'année où Curry avait empoché son deuxième trophée de MVP de la saison.

Alors que certains s'amusaient à remettre en question la capacité de Curry, largement considéré comme le meilleur artilleur à 3 points de l'histoire, à retrouver son plus haut niveau après une saison à cinq matches (à cause d'une fracture à une main), le leader des Warriors a apporté sa réponse, effaçant des tablettes le record au scoring de sa franchise, détenu jusqu'ici par son coéquipier et frère d'armes Klay Thompson (60), blessé cette saison (rupture du tendon d'Achille).

Retour à l'accueil