Les Raptors détruisent complètement les Nets et sont à une victoire du second tour

Le champion en titre canadien a connu une soirée tranquille (117-92), vendredi, contre des Nets désormais menés 3-0 et au bord de l'élimination.

Trois minutes trente ont suffi du côté d'Orlando, dans la bulle où se déroule la fin de saison NBA vendredi, pour comprendre que Brooklyn allait vivre une longue soirée. Sur un tir à 3 points de Marc Gasol, Toronto avait déjà pris un avantage conséquent (16 à 5) et ne regarderait plus jamais derrière.

Le champion en titre canadien n'a jamais eu peur dans une rencontre à sens unique, et a facilement disposé (117-92) de Nets désormais menés 0-3 dans leur série et au bord de l'élimination. Les New-Yorkais, déjà fort diminués (sans Dinwiddie, Jordan...), ont dû ajouter à cette cascade de forfaits celui de Joe Harris, annoncé après la seconde manche.

Ils n'ont sans doute plus grand-chose à espérer cette saison, ayant déjà atteint leur objectif, en attendant de changer de braquet quand Kyrie Irving et Kevin Durant intégreront l'équipe la saison prochaine.

Luwawu-Cabarrot titulaire mais maladroit
À la mi-temps, la messe était déjà dite (57-42). Dépassés au rebond (42-56), dans l'incapacité de perturber le jeu collectif huilé (35 passes décisives) de Raptors très adroits (50,5 % au tir, 18/38 à 3 points), les Nets ont vite lâché. Une nouvelle fois titulaire, le Français Timothé Luwawu-Cabarrot a eu beaucoup de temps de jeu pour Brooklyn (35 minutes), mais il a connu une sale soirée en termes d'adresse (10 points à 3 sur 18 au tir, 2 sur 11 à 3 points, plus 3 rebonds et 3 passes).

Côté Raptors, on s'est baladé. Sans être aussi flamboyant qu'à son habitude, Kyle Lowry est passé près du triple-double (11 points, 10 rebonds, 7 passes). Pascal Siakam était à la manoeuvre offensive (26 points, 8 rebonds, 5 passes), Fred VanVleet au diapason (22 points) et Serge Ibaka au four et au moulin (20 points, 13 rebonds).

Retour à l'accueil