Pascal Siakam et les Raptors gâchent le retour de Stephen Curry

Après de longs mois d’absence Stephen Curry effectuait son retour cette nuit et il s’est montré, avec quelques actions d’éclat et 23 points à 6/16 dont 3/12 à 3-pts, 7 rebonds et 7 passes, mais ce sont les Raptors qu’ils l’emportent au finish 121-113 grâce à Pascal Siakam. Toronto reste second à l’Est avec 44 victoires et 18 défaites et surtout valide déjà son billet pour les playoffs.

Pascal Siakam a inscrit 5 points dont un 2+1 capital à l’entame de la dernière minute. Le Camerounais termine avec 17 points à 5/17 dont 0/7 à 3-pts, 5 rebonds et 5 passes, mais les deux meilleurs Raptors ce sont Norman Powell (37 points, record en carrière à 13/20 dont 4/8 à 3-pts, et 19 points en second quart) et Kyle Lowry (26 points à 6/14 dont 4/12 de loin). OG Anunoby ajoute 14 points et Serge Ibaka 13 points et 13 rebonds. Damion Lee plante 23 points à 8/17 dont 5/12 à 3-pts, mais rate deux lancers importants dans la dernière minute. Andrew Wiggins ajoute 21 points à 9/20 dont 3/9 à 3-pts, Marquese Chriss 17 points et 12 rebonds et Eric Paschall 16 points à 6/10. Les Warriors shootent à un petit 41.2% dont un vilain 14/52 à 3-pts contre 48.2% aux Canadiens dont un 13/41 de loin. Les Warriors ont existé grâce à leurs 11 rebonds offensifs supplémentaires.

Les Raptors ont mené quasiment de bout en bout, mais ils se sont rendu la tâche difficile puisque sous l’impulsion d’un Norman Powell inarrêtable en second acte (19 points à 7/8) ils ont pris 14 points d’avance. Une disette de 3 minutes a permis aux Warriors de se relancer et à la pause le match était loin d’être plié, 62-55 sur un dernier panier d’Andrew Wiggins. Sous l’impulsion de Lee et Paschall les locaux ont grappillé leur retard pour revenir totalement dans le match et à l’entame du dernier acte tout était à refaire pour Toronto, devant d’un seul point, 89-88. Golden State a connu 3’30 sans panier malgré la présence de Stephen Curry sur le parquet et les champions en ont profité pour reprendre le large 107-99 puis 113-104 avec 3 minutes à jouer grâce à Lowry. Pas suffisant pour se défaire de Warriors accrocheurs puisque Wiggins et Curry ont passé un 7-0 en 50 secondes qui a réduit l’écart à 2 points. Moment choisi par Siakam pour prendre les choses en main et inscrire 5 points de suite dont un 2+1.

Retour à l'accueil