Les Rockets s'en sortent bien face aux Suns

Maladroit pendant trois quart temps, James Harden a réussi un "money-time" de feu pour offrir la victoire à Houston devant Phoenix (115-109) alors que Philadelphie a infligé une humiliante défaite à Cleveland (141-94).

La lancée
James Harden ne doute jamais, même les soirs où son adresse est en berne, et, généralement, il choisit même le "money-time" pour se montrer décisif. Illustration lors de la victoire de Houston contre Phoenix (115-109) où il a inscrit 18 de ses 34 points dans le dernier quart-temps. De quoi faire oublier un 8/27 aux tirs. Les Rockets, qui restent cinquièmes après ce deuxième succès de rang, ont aussi pu compter sur Russell Westbrook, auteur de son troisième triple-double en trois matches (24 pts, 14 rbds, 11 passes), son 6e cette saison. Phoenix, avec ce 11e revers pour autant de victoires, glisse à la 8e place.

Le réveil
Après trois défaites consécutives, dont une lourde (-25 pts) face aux Lakers, Utah s'est ressaisi en s'imposant contre Memphis (126-112). Un 13e succès qui s'est dessiné au 2e quart-temps (37-18). Donovan Mitchell (22 pts, 4 rbds) et Rudy Gobert (19 pts, 11 rbds, 5 passes) ont été les hommes forts du Jazz, solidement ancré au 6e rang à l'Ouest.

L'humiliation
Cleveland, aux abois, a concédé la cinquième plus grosse défaite dans son histoire à Philadelphie (141-94), soit 47 points d'écart. Dire que les 76ers se sont baladés face à des Cavaliers qui portent bien mal leur nom est un euphémisme. En l'absence de Joel Embiid (hanche), Ben Simmons s'est fait plaisir avec 34 points, 7 passes en 26 minutes et il a même réussi le 2e panier à trois points de sa carrière! "Philly" reste cinquième, avant de recevoir dimanche le champion en titre Toronto. Les Cavs, à qui divers médias américains prêtent l'intention de laisser partir Kevin Love, sont avant-derniers avec Atlanta.

La frustration
Il s'en est fallu d'un lancer franc manqué par Julius Randle à la dernière seconde pour que New York n'arrache la prolongation. Mais Indiana, qui peut remercier les 5 contres de Myles Turner, l'a tout de même emporté (104-103), grâce également aux 25 points de TJ Warren et aux 19 points, 15 rebonds de Domantas Sabonis. Pas d'électrochoc donc chez les Knicks, pour le premier match de Mike Miller, nommé entraîneur intérimaire après le limogeage de David Fizdale. Mais le courant semble au moins revenu après le "blackout" vécu lors des deux dernières corrections subies contre Milwaukee puis Denver.

Retour à l'accueil