Draymond Green et les Warriors réagissent (enfin) face aux Pelicans

Après deux claques reçues contre les Clippers (141-122) et Oklahoma City (120-92), Golden State a enfin réagi à la Nouvelle Orléans (134-123). Une première victoire que les Warriors doivent à Stephen Curry (26 points, 11 passes, 3 interceptions) et à Draymond Green enfin retrouvé avec un triple-double (16 points, 17 rebonds, 10 passes).

Tout ne fut pas parfait, notamment en défense, mais les champions 2015, 2017 et 2018 ont retrouvé de la combativité, à l'image de Curry qui a reçu un coup de coude au niveau d'une narine en défendant sur Brandon Ingram au troisième quart-temps.

Baladés et humiliés par les Clippers puis le Thunder lors de leurs deux premiers matches de la saison, les Warriors ont enfin réagi en battant les Pelicans (134-123). Au cœur de ce sursaut d’orgueil, Draymond Green. L’intérieur a rappelé pourquoi il était un All-Star en compilant son premier triple-double de la saison. 16 points, 17 rebonds et 10 passes. Stephen Curry a terminé avec 26 points et 11 passes. D’Angelo Russell, principale recrue de l’intersaison, a aussi brillé (24 pts, 7 rbds, 8 pds) et le pivot Damion Lee (23 pts, 11 rbds) a réalisé le meilleur match de sa carrière. L'équipe de New Orleans était tout de même privée de trois titulaires. Le début de saison est d'ailleurs très compliqués pour les Pelicans qui ont perdu leurs quatre premiers matches.

Retour à l'accueil