Un actionnaire des Warriors a poussé Kyle Lowry lors du troisième match

OAKLAND, Calif. - Les Warriors de Golden State ont indiqué qu'un des investisseurs de l'équipe, Mark Stevens, n'assistera plus aux matchs de la finale de la NBA après qu'il eut poussé le meneur All-Star des Raptors de Toronto Kyle Lowry lors du match 3 disputé à l'Oracle Arena, mercredi.

Les Warriors et Stevens ont présenté « leurs plus sincères excuses à Kyle Lowry et à l'organisation des Raptors de Toronto pour cet incident malheureux », dans un communiqué.

Les Warriors ont ajouté qu'une enquête sur l'incident était toujours en cours.

Forbes identifie Stevens comme un actionnaire en capital risque. On ne connaît pas l'importance de ses parts chez les Warriors.

L'incident est survenu lors du troisième match de la finale de la NBA et Stevens a été expulsé après avoir poussé Lowry, qui venait de sauter dans les premières rangées des gradins dans l'espoir de récupérer le ballon.

Lowry était visiblement fâché et il a affirmé à l'Associated Press que Stevens a fait des commentaires vulgaires à son endroit.

« Il n'avait pas de raison pour me toucher. Il n'avait pas de raison d'étirer le bras par-dessus deux sièges et me dire des choses vulgaires. Il n'y a pas de place pour les personnes comme lui dans cette ligue ».

Tôt au quatrième quart, Lowry a sauté alors que le ballon s'apprêtait à sortir en touche, pas très loin d'où est assis le propriétaire des Warriors, Joe Lacob. Lowry a envoyé le ballon sur un arbitre et il a chuté sur un spectateur, qui a semblé saisir le chandail de Lowry à deux mains.

Une femme assise tout près a donné une tape dans le dos du vétéran meneur de jeu. Au même moment, Stevens a étiré son bras gauche et a poussé avec force l'épaule gauche de Lowry.

Retour à l'accueil