James Harden affole les compteurs en inscrivant 61 points

Auteur d'une nouvelle performance majuscule, mercredi, James Harden a terminé avec 61 points face aux Knicks, record en carrière battu, les Rockets en profitant pour l'emporter 114-110. Le RD congolais Emmanuel Mudiay a signé 14 points et 4 rebonds en 28 minutes, tandis que le libérien Noah Vonley a enregistré un double-double avec 10 points et 10 rebonds en 31 minutes.

La réussite n’a certes pas été particulièrement au rendez-vous. Spécialement à trois points où le meilleur marqueur de la Ligue a dû se contenter d’un modeste 5 sur 20. Mais James Harden n’en a pas moins livré un nouveau récital, terminant sa soirée au Madison Square Garden avec un nouveau record en carrière.

Après avoir récemment inscrit 57 points face aux Grizzlies puis 58 contre les Nets, l’artificier texan, qui a enchaîné à New York son 21e match de rang à plus de 30 points, a fait encore plus fort avec cette fois 61 points à 17 sur 38 aux tirs, 15 rebonds, 4 passes et 5 interceptions. De quoi même rejoindre Kobe Bryant dans la légende du Garden, ces 61 points égalant la performance de l’ancienne star des Lakers il y a dix ans. "Réussir ce genre de match au Garden, c’est toujours un plaisir. Je prends", n’a d’ailleurs pas manqué d’apprécier le héros de la soirée.

Zéro pointé pour Ntilikina 
Et James Harden pouvait d’autant plus savourer sa soirée à Manhattan que les Rockets, décimés par les blessures et qui ne font qu’alterner défaites et victoires depuis le début de l’année, ont eu le dernier mot. Houston s’est en effet imposé 114-110 après avoir accusé 12 points de débours dans le deuxième quart (54-42) mais également 12 d’avance à l’entame de la dernière ligne droite avant de se faire quelques frayeurs en toute fin de match.

Chris Paul et Clint Capela sur le flanc, Mike D’Antoni n’utilisant d’ailleurs que huit joueurs pour ce match, seul Eric Gordon, auteur de 20 points à 8 sur 15, a été en mesure d’épauler efficacement James Harden, Farried devant se contenter de 11 points et 8 rebonds. De quoi suffire face à des Knicks, battus pour la septième fois consécutivement et qui ont certes vu Allonzo Trier sortir du banc pour compiler 31 points à 12 sur 18 et 10 rebonds, mais également Frank Ntilikina manquer ses cinq tentatives pour terminer avec 0 point  et 6 passes en 24 minutes.

Retour à l'accueil