Toronto enchaîne face à Phoenix,  Golden State signe une 7e victoire de suite

Vainqueurs à Phoenix vendredi (107-98), les Toronto Raptors sont désormais seuls leaders à l'Est. Le duo africain Serge Ibaka (14 points et 4 rebonds) - Pascal Siakam (10 points et 5 rebonds) a aidé les Raptors. À l'Ouest, Golden State a aligné contre Minnesota une septième victoire de suite (116-99). L'arrière nigérian du Minnnesota Josh Okogie a inscrit 15 points et capté 5 rebonds, mais cela n'a pas suffi aux Timberwolves. 

Mardi, c'était Milwaukee qui prenait la tête de la conférence Est en infligeant à Toronto sa seule défaite de la saison (124-109). Quatre jours plus tard, les Raptors sont repassés devant en profitant de la défaite des Bucks à Boston jeudi soir (117-113) et en alignant de leur côté des succès contre Philadelphie (129-112) et à Phoenix (107-98). Un dernier succès logique face à des Suns qui n'ont plus gagné depuis le 18 octobre mais ont proposé cette fois, avec le retour de Devin Booker (18 points à 8/20), une prestation plus conforme aux attentes de l'entraîneur serbe Igor Kokoskov.

Kawhi Leonard (19 points) et ses coéquipiers ont pris la main sur un 8-0 dans le troisième quart-temps (69-61, 33e) et ne l'ont plus lâchée, prenant jusqu'à 18 points d'avance (99-81, 43e) grâce, comme à leur habitude, à un banc efficace (43 points par 6 joueurs). Si en attaque, Kokoskov estime que son équipe n'est pas capable d'être régulière sur 48 minutes, elle est déjà en place défensivement. « On veut être une équipe défensive, agressive, à arriver à toucher des ballons, à en voler pour des contre-attaques qu'on termine par des trois points ou des double-pas », a décrit le spécialiste Leonard.

Les Warriors déjà lancés
Dans l'autre conférence, la mainmise de Golden State est tout sauf une surprise. Les Warriors ont aligné vendredi leur huitième de suite en repoussant Minnesota (116-99), qui avait récupéré Jimmy Butler (21 points mais 0/8 à 3 points), grâce à un gros dernier quart-temps (33-12). Même si Stephen Curry avait un peu moins la mire que d'habitude (4/12 de loin), son trio avec Klay Thompson, qui a lancé le run des Californiens dans la dernière période, et Kevin Durant a encore inscrit plus des deux tiers des points des Dubs sur service de Draymond Green (11 passes).

Retour à l'accueil