LeBron James : " Golden State est la meilleure équipe de la ligue "

Dans la foulée de la défaite des Cleveland Cavaliers lors du match 5 des Finales NBA (129-120), LeBron Jamles et Tyronn Lue ont souligné la supériorité des Warriors, titrés.

LeBron James, ailier Cleveland, battu lundi à Golden State (129-120) : «Golden State est un adversaire qui le mérite. C'est la meilleure équipe de la ligue depuis trois ans, la meilleure encore cette saison. Ils l'ont prouvé pendant ces play-offs et nous n'étions qu'un adversaire de plus sur leur passage. C'est dur pour certains joueurs de notre équipe qui n'avaient jamais été aussi loin et qui ne peuvent pas soulever le trophée. C'est ce qui m'ennuie le plus. Moi, j'ai tout donné sur le terrain alors je n'ai aucune raison de baisser la tête. Je ne me suis pas dit qu'on était dépassés jusqu'à ce qu'il reste une minute vingt au chrono ce soir et qu'on avait treize points de retard je crois. A ce moment-là, je me suis dit qu'on avait tout fait mais que ce n'était pas suffisant. Ils ont réuni une grande équipe. Nous les avions battus l'an dernier et ils se sont débrouillés pour recruter l'un des meilleurs joueurs que la ligue ait connus.... Ils ont fait du bon, non du super boulot au niveau de la direction et des joueurs pour le recruter l'été dernier et ça paie. En tant qu'équipe, ils seront là pour un moment car tous leurs joueurs sont encore loin d'avoir trente ans. Moi, je vais devoir m'asseoir et réfléchir à la situation.»
 
Tyronn Lue, entraîneur de Cleveland :
«Il faut rendre hommage aux Warriors. Ils nous ont battus. C'est une très bonne équipe... Voilà. Je suis fier de ce que les gars ont accompli cette saison. C'est un groupe avec de grandes qualités morales qui a su garder sa ligne de conduite même quand ce n'était pas très beau à voir. Pendant la saison régulière, on a connu des passages à vide, des défaites mais une fois qu'on a été dans le bon état d'esprit et avec des joueurs en forme, on a été vraiment performants, notamment en play-offs. En finales je pense que sur les deux premiers matches, comme on l'a déjà dit, c'est impossible de simuler ce qu'ils proposent à l'entraînement. Donc il a fallu se trouver sur le terrain face à deux pour pouvoir s'habituer. Mais quand je regarde le match de ce soir, je ne vois pas une grande différence. On a bien joué, on a progressé à chaque rencontre. Mais contre une telle équipe, on ne peut pas lâcher le match 3 comme on l'a fait. Quand on a une opportunité de les battre, il faut le faire.»

Retour à l'accueil