Kevin Durant, le MVP de ces deux premiers matchs des Finales NBA

33 points (13/22, 4/8 à 3-points), 13 rebonds (meilleur perf’ du match), 5 contres (meilleur perf’ du match) et 3 interception (meilleur perf’ du match) dans le Game 2 remporté 132-113 hier, 38 points, 8 rebonds et 8 passes dans le Game 1 gagné 113-91 jeudi dernier, Kevin Durant est clairement le MVP de ces 2 premiers matchs des Finales NBA 2017. Son dernier match a même rappelé à Draymond Green ses 54 points le 17 janvier 2014 contre Golden State.

« Dans ces moments là, c’est comme s’il avait un feu dans les yeux et que vous savez que vous n’avez aucune chance. C’est ce que je vois dans ses yeux depuis le début des Finales. C’est la même chose pour Steph, on dirait que c’est personnel pour eux deux. On parle de deux des meilleurs joueurs du monde concentrés comme ils le sont, c’est pour ça qu’on mène 2-0. Ce sont nos deux leaders. Et tout le monde doit suivre, donc s’ils continuent comme ça, ce dont je ne doute pas une seconde, on va continuer à les suivre » Draymond Green.

En face, LeBron James a signé 28 points, 15 rebonds, 8 passes mais aussi 8 ballons perdus dans le Game 1 puis 29 points, 11 rebonds et 14 passes dans le Game 2. Contre James avant de rejoindre les Finales, Durant ne comptait que 4 victoires pour 17 défaites (dont 4 lors des Finales perdues de 2012 face à Miami), malgré des stats à l’époque déjà plus élevées que celles de celui redevenu Cavalier.

Depuis son départ pour Golden State, le bilan est à 3 victoires pour 1 défaite. Les moyennes de Durant sur les 4 derniers duels : 32 points (54% et 41.4% à 3-points), 10.5 rebonds, 5.5 passes et 2.3 contres. Celles de James : 27 points (50% et 38.1% à 3-points), 11.7 rebonds, 7 passes et 1 contre.

« Il est ce pourquoi nous pouvons être qui nous sommes. Il joue à un niveau de champion. C’est un homme en mission, ça se voit. Offensivement c’est ce que le monde voit mais ce que je vois défensivement, ça change le jeu. Cinq contres ce soir et encore plus de shoots altérés par sa présence sous le cercle » Shaun Livingston

« La défense de Kev était incroyable et nous en avions besoin, c’est probablement la clé de tout le match. Surtout avec Draymond sur le banc. Ca joue petit et il y a des shooteurs partout, et vous devez quand même pouvoir protéger le cercle avec LeBron James qui attaque, avec Love qui poste. Donc c’est une situation assez effrayante pour nous, mais j’ai trouvé la défense de Kev irréelle. Ca a probablement été la clé du match. Avec en plus la défense dans le périmètre de Klay et Andre, qui ont essayé de faire de leur mieux sur Kyrie et LeBron, KD a été incroyable » Steve Kerr

via CSN Bay Area

Retour à l'accueil