Preview : Cavaliers vs Warriors, une Finale tant attendue s'annonce déjà extraordinaire

La Finale tant attendue opposera pour la troisième fois consécutive les Golden State Warriors aux Cleveland Cavaliers. Cette opposition s'annonce extraordinaire. Voici la preview.

Leurs playoffs : 
 
Les Warriors ont battu un record historique en accédant aux Finales NBA sans perdre une seule rencontre. Lors de leur premier tour, ils ont été inquiétés lors du premier match contre les Portland Trail Blazers. Alors qu'ils avaient le profil pour être plus qu'un simple faire-valoir, le Jazz n'avait pas les armes offensives nécessaires pour rivaliser avec les Dubs en demi-finales de Conférence. Enfin, des Spurs décimés (blessure de Tony Parker, puis de Kawhi Leonard et David Lee) n'ont pu jouer à leur niveau habituel. Ce sont ces derniers, lors de la première rencontre de la série, qui leur ont offerts la meilleure résistance. Le résultat ? Les joueurs de Golden State ont pu travailler avec sérieux. Kevin Durant s'est magnifiquement intégré dans le rouleau-compresseur qu'est cette équipe. Ils sont parfaitement rodés et reposés avant d'affronter les Cavaliers en Finales. Attention néanmoins à quelques moments de relâchement durant les matchs. 
 
Les Cavaliers ont failli égaler leurs adversaires. Ils ont lâché leur onzième match des playoffs à domicile contre une équipe des Celtics combative mais limitée par la blessure d'Isaiah Thomas. Avant cela ? Aucune défaite. La domination outrageante de LeBron James sur la Conférence Est a atteint son paroxysme. Hormis le Game 3 contre Boston, le King a livré des performances exceptionnelles. Personne ne parvient à le défendre. Paul George, Jae Crowder ou DeMare Carroll peuvent en témoigner. Tout le système de jeu est basé sur les performances de James. Ils ont également travaillé en défense même s'ils semblent plus friables que leurs adversaires dans ce secteur de jeu. Ils sont reposés pour aborder cette Finale exceptionnelle. 
 
Les équipes : 
 

Preview : Cavaliers vs Warriors, une Finale tant attendue s'annonce déjà extraordinaire

Golden State Warriors : 
Le cinq majeur : Stephen Curry, Klay Thompson, Kevin Durant, Draymond Green, Zaza Pachulia
 

Que dire de nouveau sur l'impossibilité de défendre ce cinq majeur des Dubs ? Zaza Pachulia constitue le point faible parmi les titulaires mais il n'est voué à jouer qu'une vingtaine de minutes par match. Face à Tristan Thompson, nul doute que Mike Brown préférera la verticalité de Javale McGee. Sans oublier que le cinq small ball des Warriors peut être aligné sur de nombreuses séquences avec Andre Iguodala ou Shaun Livingston qui prennent la place de l'intérieur géorgien tout en décalant Draymond Green sur le poste de pivot. Sinon Stephen Curry, Kevin Durant et Draymond Green réalise des playoffs exceptionnels. Le premier a "retrouvé" son tir. Il inscrit près de 30 points par match. Kevin Durant est sûr de son jeu, des deux côtés du terrain. Intégré parfaitement dans l'effectif, il est le facilitateur de jeu par excellence. Draymond Green est le leader vocal de cette équipe. Toujours aussi rugueux, il inscrit plus de 15 points par match, preuve de son impact. On attend toujours de retrouver Klay Thompson. L'arrière shoote moins bien. Néanmoins, le danger qu'il représente à longue distance n'est pas négligeable. S'il prend un coup de chaud, il devient inarrêtable. Sans oublier que c'est un formidable défenseur. 
 
Les remplaçants : Shaun Livingston, Andre Iguodala, Ian Clark, David West, Javale McGee, Matt Barnes, Patrick McCaw
 

Le banc des Warriors est toujours aussi solide. Cette équipe possède toutes les armes nécessaires pour répondre à n'importe quel défi. Shaun Livingston et Andre Iguodala intégreront le cinq majeur dès lors que le coach voudra jouer small ball. Le premier apporte dans la gestion du jeu et les pénétrations tandis qu'Andre Iguodala est l'arme ultime en sortie de banc tant il est complet. Cette année, la tâche de défendre sur LeBron James ne lui sera pas autant dévolu que les saisons précédentes. Cela peut s'avérer décisif. Ian Clark peut apporter du scoring. David West amène son expérience et sa qualité de passe. Javale McGee réalise une superbe saison. Il pourrait obtenir du temps de jeu grâce à ses qualités athlétiques. Matt Barnes et Patrick McCaw joueront peu. 
 
 

Preview : Cavaliers vs Warriors, une Finale tant attendue s'annonce déjà extraordinaire

 Cleveland Cavaliers : 
Le cinq majeur : Kyrie Irving, JR Smith, LeBron James, Kevin Love, Tristan Thompson

 
Derrière les Warriors, il s'agit probablement du meilleur cinq majeur de la NBA. LeBron James est le meilleur joueur de la Ligue depuis plusieurs saisons et ce, même s'il ne fait pas partie des joueurs retenus susceptibles d'obtenir le trophée de MVP. En réussite avec son tir extérieur depuis le début des playoffs, il semble tout simplement inarrêtable. Scoreur redoutable, il fait son travail sur le plan défensif. Jamais il n'a semblé aussi fort, c'est peu dire... Il forme un Big Three avec Kyrie Irving et Kevin Love. Le premier a pris feu quelquefois durant ces playoffs après une saison mitigée. Il possède les mêmes qualités que Stephen Curry. Capable d'inscrire des paniers compliqués, il peut aussi passer à côté durant la majeure partie d'une rencontre. Néanmoins, on ne peut remettre en cause ses qualités durant les moments clutchs. Kevin Love a roulé sur Boston après des débuts de playoffs mitigés. Il a trouvé sa place dans cet effectif. Avec sa faculté de s'écarter, il peut faire des différences. Néanmoins avec un profil qui rappelle celui de LaMarcus Aldridge, il pourrait être gêné par la vélocité de Draymond Green. Tristan Thompson apporte rebond et défense près du cercle avec efficacité. JR Smith réalise des playoffs corrects. Il devra mettre ses tirs aux moments opportuns. 

Les remplaçants : Deron Williams, Iman Shumpert, Kyle Korver, Derrick Williams, Channing Frye, Richard Jefferson, Dahntey Jones
 
Deron Williams supplée Kyrie Irving sur le poste de meneur. Le joueur vu à Utah est fini. Capable d'apporter de très bonnes minutes, il manque d'explosivité. Son expérience et sa vision du jeu en font pourtant un joueur unique sur le banc. S'il est encore capable de coup d'éclat, le moment est venu pour lui de se sortir de sa boîte. Dans le backourt, il est accompagné par Iman Shumpert. L'ancien arrière de New York est toujours aussi fort en défense. Capable également d'apporter au scoring, il remplace parfaitement JR Smith. Kyle Korver inscrit ses tirs depuis son arrivée à Cleveland. C'est également le cas de Channing Frye. Ce dernier ne devra pas se retrouver trop souvent face à JaVale McGee sinon les Cavs vont subir au rebond. Derrick Williams joue moins durant ces playoffs, son apport sera limité en Finales, tout comme celui de Dahntey Jones. Richard Jefferson se doit d'apporter une dizaine de points en sortie de banc comme l'année dernière. 

Preview : Cavaliers vs Warriors, une Finale tant attendue s'annonce déjà extraordinaire

Le duel : Kevin Durant vs LeBron James
 
Quelle difficulté que de sélectionner un duel pour ces Finales ! Entre Kyrie Irving et Stephen Curry, deux maestros du ballon, le défi sera de taille pour les deux hommes. Kevin Love devra dominer Draymond Green tandis que Klay Thompson possédera un adversaire de qualité en la personne de JR Smith. Néanmoins, quoi de plus exceptionnel qu'un duel opposant Kevin Durant à LeBron James ? L'apport de Kevin Durant depuis son arrivée dans sa nouvelle équipe prouve à quel point il est un joueur d'exception. Alors qu'il est parti d'OKC pour gagner un titre, l'ailier s'est parfaitement fondu dans le collectif imaginé par Steve Kerr. Jamais il n'a râlé, jamais il n'a réchigné en défense, Kevin Durant est devenu une arme létale. Sur le plan offensif, il est peut-être le joueur le plus complet de la NBA avec une panoplie de moves gigantesque. Même s'il prend moins de tirs, il inscrit le même nombre de points (ou presque) que les années précédentes. C'est notamment sur le plan défensif qu'il s'est amélioré. Son immense envergure, sa taille et sa mobilité en font un excellent défenseur. Capable d'embêter LeBron James (il l'a prouvé cette saison), il aura pour mission de diminuer son impact sur une série de playoffs. Sans oublier qu'il devra continuer à inscrire des points sur la tête de son adversaire. Un défi de choix pour lui !
 
LeBron James est le meilleur joueur de la Ligue. Il retrouve face à lui un ancien MVP, un joueur aux qualités incroyables. Il le sait. En phase avec son tir extérieur, le King pratique le meilleur basket de sa carrière durant ces playoffs. En pénétration, sa puissance physique est redoutable. Au poste bas, il ne loupe rien. Sur le plan offensif, il n'a jamais semblé aussi fort. Il implique toujours autant ses coéquipiers même s'il tient beaucoup le ballon (bien plus que Kevin Durant). Facilitateur de jeu, il va servir de nombreuses fois ses coéquipiers dans les meilleures conditions. A eux de rentrer leurs shoots. Il risque d'inscrire moins de points avec Kevin Durant sur le dos. Cela ne l'empêchera probablement pas de réaliser plus de passes décisives. En défense, il devra également se charger du cas de son adversaire. Cela ne sera pas une partie de plaisir. La longueur de KD lui a déjà posé des problèmes par le passé. Lui aussi est un homme de défi. Nul doute qu'il est impatient d'aborder celui-ci. 

Les faiblesses :
 
Les joueurs de Golden State ont la fâcheuse tendance à se relâcher lorsqu'ils ont une partie en main. Ils jouent par à-coups. Leurs énormes qualités offensives, couplée à la faiblesse défensive de leurs adversaires, font qu'ils n'ont perdu aucun match. Néanmoins, une toute autre équipe se dresse devant eux. Cette facilité qu'ils ont pourraient leur coûter cher. Il faut néanmoins compter sur eux pour être revanchard vis-à-vis du scénario de la saison dernière. Leur deuxième grande faiblesse réside dans le fait qu'ils n'ont jamais rencontré une grosse opposition durant ces playoffs. Le seul moment durant lequel ils ont été en difficulté (au Game 1 contre les Spurs), San Antonio perd son franchise player... Cette faiblesse de l'opposition concerne également les Cavaliers. 
 
Les Cavaliers vont avoir des difficultés sur le plan défensif. Jamais ils n'ont voulu défendre lors de la saison régulière. Ils ont été obligés de s'y mettre durant les playoffs. Contre Indiana, Toronto ou Boston (privé d'Isaiah Thomas), ils peuvent se permettre d'avoir quelques absences, cela ne sera pas autorisé contre une équipe aussi forte que Golden State. La défense collective est quelquefois désunie. Il faudra résoudre ces problèmes. Hormis leur manque d'opposition, les Cavaliers vont devoir gérer les périodes durant lesquelles LeBron James ne sera pas sur le terrain. Inquiétants lors de ces moments, Kyrie Irving, Kevin Love (voire d'autres) vont devoir assumer leur statut. 
 

Preview : Cavaliers vs Warriors, une Finale tant attendue s'annonce déjà extraordinaire

Les coachs : 
 
Steve Kerr est toujours incertain pour occuper le banc des Warriors durant ces Finales. Il serait vraisemblablement remplacer par Mike Brown, ancien coach de LeBron James lors de sa première pige à Cleveland. Plutôt intéressant dans ses choix face aux Spurs, il n'a pas l'aura de Steve Kerr. Ce dernier est unaninement respecté par son équipe, la preuve en est, son discours durant le Game 4 des Finales de Conférence contre les Spurs. Même s'il n'est pas présent sur le banc, il supervisera chacune des rencontres, ce qui est plutôt rassurant. En effet, Mike Brown n'a pas le profil pour être head coach d'une équipe comme celle actuelle des Warriors. Son passé ne plaide pas en sa faveur mais il pourrait surprendre.  
 
L'apport de Tyronn Lue est toujours une véritable inconnue depuis son arrivée sur le banc des Cavaliers il y a plus d'un an.  Est-ce grâce à lui que les Cavs se sont imposés l'année dernière ? Est-ce grâce à lui qu'ils sont à nouveau en Finale NBA ? Cela ne semble pas être le cas. Bien qu'il soit respecté par les joueurs, les choix de coach de Tyronn Lue sont, la majeure partie du temps, catastrophiques. Dernièrement, il a déclaré que l'attaque des Celtics serait supérieure à celle des Warriors... Il joue avec une rotation serrée et ne fait que très peu reposer ses joueurs majeurs. Il ne fait pas toujours les ajustements nécessaires. C'est une autre faiblesse que les Cavaliers doivent gérer. 
 
Le pronostic : 4/2 ou 4/3 Golden State Warriors
 
Avec Kevin Durant, les Warriors semblent plus forts que ces Cavaliers. Le fait d'avoir l'avantage du terrain pourrait constituer un apport non négligeable pour cette équipe. Avec leur jeu offensif lêché ainsi que leurs rotations claires, ils possèdent une équipe susceptible de battre ces Cavs. Néanmoins, il faudra compter sur l'envie de LeBron James de faire le back-to-back pour remporter plusieurs rencontres. Avec Kyrie Irving à ses côtés, il n'est plus seul à avoir des responsabilités en fin de rencontre. Le talent du duo est exceptionnel. Cela risque néanmoins d'être un peu court pour pouvoir remporter la série. Qu'elle soit âprement disputée serait une embellie dans une campagne de playoffs à sens unique pour les grosses écuries.

Retour à l'accueil