Ricky Rubio mène les Timberwolves vers une victoire controversée à Indianapolis

Il a fallu 2 lancers-francs controversés de Ricky Rubio (21 points à 4/12, 5 rebonds et 10 passes) à 3.4 secondes de la fin pour permettre aux Timberwolves de mettre fin, de façon franchement improbable, à leur série de 6 défaites consécutives. Minnesota, qui n’avait pas mené une seule fois dans le dernier quart avant le coup de sifflet vivement critiqué par le Bankers Life Fieldhouse, s’impose donc 115-114 face à des Pacers dépités.

Devant de 9 points dans le 3ème quart-temps, Minnesota s’est retrouvé mené 104-95 à 7’06 de la fin du match suite à un 12-0 encaissé avant de terminer son match sur un 9-2. Indiana a tout de même eu une chance de l’emporter au buzzer mais la tentative de Monta Ellis (19 points à 8/11 et 5 passes) à 3-points est un échec. Paul George termine à 37 points à 12/21 et 7 rebonds, Jeff Teague 20 points à 6/12 et 10 passes. Karl-Anthony Towns signe lui aussi 37 points, à 12/22 et 12 rebonds, Gorgui Dieng 19 points à 8/13, 6 rebonds et 2 contres, Andrew Wiggins 17 points à 6/17 et 5 rebonds.

À noter : Indiana a dominé 21 à 6 sur points inscrits en contre-attaque et 62 à 30 sur les points dans la raquette !

Prochain match contre les Lakers demain pour Minnesota (29-44). Indiana (37-37) sera à Memphis ce soir.

​​​​​​

Retour à l'accueil