Le trio Curry - Thompson - Green n'a laissé aucune chance à Houston

Pas une fois les Warriors n’auront été menés au score à Houston cette nuit avant de s’imposer 113-106. Stephen Curry (11/22, 3/11 à 3-points, 10 rebonds, 7 passes et 2 interceptions) et Klay Thompson (10/20, 5/12 à 3-points, 5 rebonds, 2 contres et 2 interceptions) combinent pour respectivement 32 et 25 points et la grosse avance construite par Golden State en début de rencontre a suffi pour aller au bout.

Le 1er quart-temps fait très mal aux Rockets, dominés 37-20 après 12 minutes de jeu, laissant filer les champions 2015 tout droit vers leur 8ème victoire consécutive. Golden State (60ème succès de la saison) fait gonfler son avance jusqu’à 22 points en première mi-temps mais suite à un 32-23 encaissé dans le 2ème quart-temps, ne compte que 8 points de plus que les locaux à la pause, 60-52. Les Warriors (51.1% aux tirs contre 38.8% pour Houston) sont devant de 6 points après un dunk d’Andre Iguodala (12 points à 4/9, 6 rebonds et 6 passes) dans le 3ème quart avant un 5-2 en faveur de Houston, qui revient à 76-73. Golden répond par 4 points rapides (un 3-points d’Iguodala) et reprend 7 longueurs d’avance. L’équipe inscrit ensuite les 6 derniers points de la période et est en tête 86-75 avant le 4ème quart.

Houston (20 passes contre 33) marque les 5 premiers points de la dernière période mais Golden State garde le contrôle en répondant par un 5-2, 91-82. À +8 suite à 2 lancers-francs signés Curry à 3 minutes de la fin, Patrick Beverley (10 points à 4/9) réussit un layup et obtient la faute de Draymond Green (19 points à 9/15, 9 rebonds, 4 passes et 3 interceptions) quelques secondes plus tard. James Harden (24 points à 5/20, 11 rebonds et 13 passes, 20ème triple-double cette saison) manque un layup sur la possession suivante avant que Green ne redonne 8 points d’avance aux siens, 107-99. Un autre layup raté d’Harden suivra et Curry va tuer le match à 1’46 sur un 3-points qui va inciter certains fans à se diriger vers la sortie.

À noter : les Rockets (39 lancers-francs tentés contre 16) restaient sur 4 victoires mais n’ont shooté qu’à 5/31 à 3-points, contre 11/41 pour les Warriors (5ème franchise à atteindre les 60 victoires ou plus sur 3 saisons consécutives). Steve Kerr a remporté son 200ème match en carrière. Il est le coach le plus rapide à les atteindre dans l’histoire de la NBA. Kerr n’a en effet eu besoin que de 38 matchs pour y arriver, contre 270 pour Phil Jackson, détenteur du précédent record. Montrezl Harrell n’a pas joué (naissance). Clint Capela termine à 21 points à 9/10 et 7 rebonds.

Prochain match à San Antonio ce soir pour Golden State (60-14). Houston (51-23) sera à Portland demain.

Retour à l'accueil