Giannis Antetokounmpo guide Milwaukee face aux Suns

Après un passage à vide, les Bucks reviennent bien dans la course aux playoffs avec leur 26ème succès de la saison acquis aux dépens des Suns au Bradley Center. Ils s’imposent sur le fil 100-96 et portent leur bilan à 26-31 avec 4 victoires en 5 matchs, soit à seulement 1.5 match des Pistons, 8èmes.

Malmenés en première mi-temps par les Suns (47-42), menés par un surprenant Alan Williams (17 points, 13 rebonds et 3 contres), les Bucks ont pris la mesure de leur adversaire après la pause. Toutefois alors, qu’ils avaient le match bien en main avec 9 points d’avance à 2’48 de la fin, ils ont donné l’opportunité aux Suns de passer devant dans la dernière minute. Ils s’en sont finalement bien sortis grâce à un shoot de Tony Snell. Comme souvent Giannis Antetokounmpo est le meilleur Buck avec 28 points à 11/13, 8 rebonds et 6 passes alors que le banc a été très performant. Michael Beasley marque 17 points, Malcolm Borgdon compile 15 points et 7 passes et enfin Greg Monroe ajoute 14 points et 8 rebonds. En face les Suns ont pu compter sur 23 points de TJ Warren, mais le backcourt Eric Bledsoe (11 points à 4/10 et 9 passes) – Devin Booker (15 points à 5/11) a été plus discret qu’à l’habitude.

Les Suns ont mené une grande partie du match puisqu’ils se sont très vite remis d’un passage à vide en second quart avec un 8-0 qui a donné 9 points d’avance aux locaux. Ils ont terminé la mi-temps par un 20-6 et en troisième quart sur un dunk d’Alex Len, ils ont porté leur avance à 9 unités, 68-59. Le momentum s’est alors totalement inversé avec un 12-0 des Bucks sous l’impulsion du Greek Freak et de Brogdon. Les locaux ont entamé les 12 dernières minutes devant 77-73 et n’ont plus regardé derrière. Ils se sont tout de même fait une frayeur. Ils menaient de 9 points à 2’48 de la fin et Marquese Chriss a alors enchaîné 3 dunks pour ramener les siens à 1 point à 45 secondes de la fin alors que Jason Kidd avait déjà mis au chaud Giannis Antetokounmpo. Chriss a eu l’occasion de mettre les siens en tête mais a raté deux lancers francs clutchs. Derrière c’est Tony Snell qui a plié le match avec 8.3 secondes à jouer sur un 3-pts dans le corner.

Retour à l'accueil