Les Knicks font plier les Mavericks

Les Knicks se sont passés de Noah

En difficulté face aux Dallas Mavericks à la pause (36-39, 24e) et bien partis vers une troisième défaite consécutive, les New York Knicks ont tout changé après la pause pour finalement l'emporter (93-77) et se relancer après dix matches (4v-6d). Le pivot français Joakim Noah (0 pts, 6 rbds en 15 minutes) a fait les frais du choix de Jeff Hornacek de jouer plus petit : remplacé par Justin Holiday (16 pts, 4 rbds) dans le cinq, il n'a pas joué de la deuxième mi-temps. Carmelo Anthony et Kristaps Porzingis (24 pts chacun) ont ensuite fait le nécessaire pour réveiller les leurs et signer un troisième quart convaincant (31-12).

Noah n'a pas semblé frustré d'être resté si longtemps sur le banc, le résultat important plus que les joueurs sollicités. «La deuxième mi-temps était très bonne, s'est satisfait le pivot. Le coach a décidé de jouer petit. Je n'ai pas pu jouer, tout le monde veut jouer, mais c'est bien d'avoir gagné. Nous avons trouvé une manière de le faire. C'était nécessaire». Un son de cloche repris par Hornacek, qui a confirmé qu'il ne comptait pas se passer de Noah dans son cinq de départ à l'avenir : «Ce n'est pas parce que le choix était bon en deuxième mi-temps que nous allons changer (le cinq)». Face aux intérieurs remuants de Detroit, les Knicks pourraient bien se reposer sur la hargne de leur Français mercredi soir.

Retour à l'accueil