Joakim Noah, une star engagée contre la guerre

Naissance le 25 février 1985 à New York.

Drafté en 2007 par les Chicago Bulls (9e position).
Equipe de France : 22 sélections de 2009 à 2011.
2016 : départ vers les New
York Knicks.


Joakim Noah jouit de la quadruple nationalité : franco-camerounais par son père tennisman-chanteur; suédoise par sa mère sculptrice (et ex-miss Suède) et américaine, où il a vu le jour et a passé - jusqu’à présent - le plus clair de son temps.

Mais là n’est pas la seule originalité de ce beau bébé de 2,11 mètres par ailleurs diplômé en anthropologie. Fraîchement transféré chez les New York Knicks après avoir accompli toute sa carrière avec le maillot des Chicago Bulls, Joakim Noah s’est distingué en ne participant pas à un dîner avec les cadets de l’école militaire de Westpoint où sa nouvelle équipe avait établi son camp d’entraînement préalable à la nouvelle saison de NBA. L’ailier-fort a justifié sa décision en raison de ses positions contre la guerre. "Je ne suis pas contre les militaires", a-t-il expliqué aux médias locaux, "Mais c’est difficile pour moi de comprendre pourquoi il faut faire la guerre et pourquoi des gamins doivent tuer d’autres gamins à travers le monde."

Par ailleurs, s’il aime les Etats-Unis, Joakim Noah reconnaît ne pas se sentir "très patriote". S’il s’est - bien entendu - fait allumer sur les réseaux sociaux, la star garde le soutien de son club.

Retour à l'accueil