Le très convoité Kevin Durant, meilleur joueur de la NBA en 2013-2014, va rencontrer les dirigeants de son équipe, le Thunder d'Oklahoma City jeudi, avant de recevoir ses nombreux prétendants, dont les Spurs de San Antonio et les Warriors de Golden State, a indiqué son entourage mercredi.
Le très convoité Kevin Durant, meilleur joueur de la NBA en 2013-2014, va rencontrer les dirigeants de son équipe, le Thunder d'Oklahoma City jeudi, avant de recevoir ses nombreux prétendants, dont les Spurs de San Antonio et les Warriors de Golden State, a indiqué son entourage mercredi.

Kevin Durant, en fin de contrat avec Oklahoma City, s'entretiendra avec les dirigeants de Golden State, San Antonio, Miami, Boston et des Clippers à New York, après avoir rencontré ceux du Thunder.

Kevin Durant, agent libre le plus convoité de l'intersaison, discutera avec six franchises d'ici dimanche, selon son entourage. Les questions contractuelles ne peuvent être évoquées avant le 1er juillet, date de l'ouverture des négociations en NBA. L'ailier, MVP en 2014 et meilleur scoreur des play-offs la saison passée (28,4 points), doit rencontrer ses dirigeants d'Oklahoma City avant l'expiration de son engagement, vendredi à minuit.

La tendance serait que Durant prolonge d'une année sous le maillot du Thunder, franchise de ses débuts en 2007 (ex-Seattle Supersonics) avec laquelle il vient d'échouer aux portes des Finales pour la troisième fois (une perdue en 2012, contre Miami). Mais les front offices de Golden State, San Antonio, Miami, Boston (n'est-ce pas, Isaiah Thomas ?) et des Clippers, avec qui il s'entretiendra à New York, souhaiteraient préparer le terrain pour l'été prochain. Certaines de ces équipes devraient dépêcher leurs entraîneurs et un ou plusieurs joueurs.

Durant a également discuté avec Carmelo Anthony (Knicks), avec lequel il disputera les Jeux Olympiques en août (5-21). Derrick Rose, le meneur des Chicago Bulls, vient d'atterrir dans la «Grosse Pomme» et pourrait bientôt y être rejoint par Joakim Noah. L'ailier d'OKC a en revanche fermé la porte aux Lakers.

Retour à l'accueil