Stephen Curry et le coach Steve Kerr. Crédit photo : Noah Graham / NBAE / Getty Images.
Stephen Curry et le coach Steve Kerr. Crédit photo : Noah Graham / NBAE / Getty Images.

Stephen Curry et Steve Kerr ont notamment remercié les remplaçants des Golden State Warriors, décisifs dans la victoire contre les Houston Rockets (123-110). Côté vaincus, James Harden a regretté le début de match de son équipe.

Steve Kerr, entraîneur des Golden State Warriors, vainqueur mardi soir des Houston Rockets (123-110) : «La performance du banc en début de quatrième quart-temps, ça a été la clé du match avec Leandro Barbosa, Shaun Livingston, Marreese Speights et avec le concours bien sûr de Harrison Barnes. Steph (Curry) a été super chaud d’entrée mais a connu des difficultés ensuite et Klay (Thompson) n’a jamais trouver le rythme.»

Stephen Curry, meneur des Golden State Warriors : «Les gars du banc avec Harrison nous ont donné un bon coup de boost. C’était énorme. Ils nous ont permis de surmonter notre coup de moins bien et de pouvoir reprendre de l’avance au score. Ce qu’il m’est arrivé au tir ? J’ai manqué les shoots, mec ! (rire) Ce match montre qu’on peut vraiment s’améliorer dans certains domaines, notamment au niveau de la régularité dans un match. C’est la nature humaine de se relâcher parfois mais il faut qu’on sache se lancer des défis en permanence que par exemple si on a 15 points d’avance et que certaines choses marchent bien, on se concentre aussi sur une autre. On devance les Sixers pour le meilleur bilan de l’histoire après 51 matches ? (En rigolant) Enfin, j’en avais marre d’entendre parler de ce record ! Non, c’est cool. C’est dur de réaliser parce qu’on est encore dans l’action mais c’est toujours incroyable de réussir quelque chose d’inédit dans l’histoire d’une franchise et encore plus dans celle de la ligue.»

James Harden, arrière des Houston Rockets : «On a eu des opportunités même si au final le premier quart-temps nous fait mal même si on avait réussi à revenir au score. En début de quatrième quart-temps, on leur a donné deux tirs à trois points et ils ont pris confiance. Et ça devient difficile contre une très bonne équipe surtout quand elle est chez elle. On a été compétitifs dans un match contre une équipe invaincue chez elle cette saison. On a répondu présent et on s’est mis en position de gagner. On a juste connu quelques baisses d’attention dans le quatrième quart-temps et le match s’est joué là-dessus.»

Retour à l'accueil