Les Warriors ont eu très chaud à Boston

Malmené comme jamais cette saison, Golden State a trouvé les moyens de conserver son invincibilité à Boston en s'imposant après deux prolongations (124-119). Stephen Curry (38 points) et les siens signent ainsi leur 24e victoire d'affilée. Dans le même temps, San Antonio n'a eu aucun mal à dominer les Lakers (109-89), tandis que les surprenants Hornets de Nicolas Batum se sont hissés à la 2e place de la conférence Est en corrigeant Memphis (123-99).


Le match de la nuit : Boston - Golden State
Ils sont intouchables. Même privés de Klay Thompson et de Harrison Barnes, même après six matches d'affileé à l'extérieur, dans l'étau d'une défense particulièrement agressive des Celtics, les Warriors ont arraché cette nuit une 24e victoire consécutive. Stephen Curry a certes souffert (9/27 aux tirs et 8 balles perdues), mais cela ne l'a pas empêché de terminer la rencontre avec 38 points, dont un shoot décisif dans la dernière minute du 4e quart-temps. L'effectif de Boston, porté par un grand Kelly Olynyk (28 points), est passé tout près de l'exploit et peut nourrir de gros regrets, Isaiah Thomas (18 points, 10 passes) ayant manqué à deux reprises le tir de la gagne. Golden State affronte dès samedi Milwaukee avant de retrouver la Californie. En cas de succès contre les Bucks, les Warriors peuvent décrocher une 25e victoire d'affilée (pour s'approcher un peu plus du record absolu, 33) et un nouveau titre de gloire : jamais une franchise n'a enchaîné sept matches de suite en déplacement sans perdre.

Derrière les Warriors, San Antonio tient sa deuxième place à l’Ouest grâce à une victoire tranquille contre les Lakers (109-87) de Kobe Bryant (12 pts à 5/12). Sans Tony Parker, les Spurs ont pu compter sur un très bon LaMarcus Aldridge (24 pts, 11 rbds), bien aidé par Kawhi Leonard (16 pts, 11 rbds). Boris Diaw a ajouté 8 points et 4 rebonds pour les Texans, qui n’ont pas eu à forcer leur talent. Les Spurs sont toujours invaincus à domicile (12v-0d). Derrière San Antonio, Oklahoma City (3e) l’a également emporté, sur le parquet d’Utah (94-90) grâce au duo Durant (21 pts, 8 rbds, 3 pds)-Westbrook (24 pts, 7 rbds, 7 pds).


A l’Est, Cleveland continue de faire la loi et Orlando l’a bien compris (76-111). Les Floridiens n’ont jamais existé face au Cavs, pour le retour d’Iman Shumpert (14 pts à 5/7). Lebron James a inscrit 25 points au cours de cette rencontre (10/15), auxquels il a ajouté 3 rebonds, 8 passes décisives et 4 interceptions. En face, Nikole Vucevic a fini meilleur marqueur du Magic avec seulement 14 unités, tandis qu’Evan Fournier n’a marqué que 5 points. Derrière les Cavs, Charlotte occupe la deuxième place d’une Conférence Est très ouverte. Les Hornets ont facilement dominé Memphis (99-123) grâce à un excellent match de Kemba Walker, qui a compilé 33 points (12/19), 5 rebonds et 6 passes décisives. Le meneur des Hornets a été bien épaulé par Nicolas Batum, très en forme après son triple-double de jeudi (20 pts à 7/11, 5 rbds, 6 pds).

La perf' de la nuit : Draymond Green
Certes, Stephen Curry a encore affolé les compteurs (38 points). Mais c'est bien Draymond Green qui est entré cette nuit dans l'histoire de la ligue en compilant 24 points, 11 rebonds, 8 passes, 5 interceptions et 5 contres. Une ligne statistique ahurissante puisque l'ailier, réputé pour sa polyvalence, n'est que le 3e joueur de l'histoire à finir un match à plus de 20 points, 10 rebonds, et trois autres catégories statistiques à 5 unités et plus.


Le chiffre de la nuit : 11 409
Soit le nombre de rebonds défensifs captés par Kevin Garnett en carrière après la défaite de Minnesota cette nuit à Denver (108-111). L'intérieur des Wolves, qui joue sa dernière saison, a ainsi dépassé Karl Malone en tête du classement des meilleurs rebondeurs défensifs de l'histoire!


Le Français de la nuit : Nicolas Batum
Encore impeccable (20 points) lors de la victoire de Charlotte contre Memphis (123-99), Nicolas Batum est l'une des principales raisons pour lesquelles les Hornets cartonnent (14v-8d) depuis la reprise. Même constat pour Ian Mahinmi à Indiana (13v-8d) : l'intérieur tricolore (18 points, 12 rebonds et une victoire, 96-83 cette nuit contre Miami) réalise pour l'instant la meilleure saison de sa carrière en NBA. Tony Parker a été laissé au repos contre Los Angeles, laissant Boris Diaw (8 points, 4 rebonds) faire le boulot. Joffrey Lauvergne (8 points) et Alexis Ajinça (7 points, 10 rebonds) rentabilisent leur temps de jeu, à l'inverse d'Evan Fournier qui a vécu un soir sans (5 points et une lourde défaite contre Cleveland, 76-111).

I. Mahinmi (Indiana) : 18 pts, 7/9, 12 rbds, 2 pds, 2 ints, 2 cos, 35 min (tit.)
N. Batum (Orlando) : 20 pts, 7/11, 4 rbds, 2 pds, 30 min (tit.)
J. Lauvergne (Denver) : 8 pts, 4/6, 3 rbds, 13 min (tit.)
E. Fournier (Orlando) : 5 pts, 1/2, 1 rb, 1 pd, 2 ints, 17 min (tit.)
A. Ajinca (Nouvelle-Orléans) : 7 pts, 3/8, 10 rbds, 22 min (remp.)
B. Diaw (San Antonio) : 8 pts, 3/6, 4 rbds, 1 pd, 1 int, 1 co, 25 min (remp.)
T. Parker (San Antonio) : n’a pas joué
R. Gobert (Utah) : n’a pas joué


Les résultats de la nuit :
San Antonio - LA Lakers 109 - 87
Phoenix - Portland 96 - 106
Boston - Golden State 119 - 124 2 a.p.
Toronto - Milwaukee 90 - 83
Denver - Minnesota 111 - 108 a.p.
Utah - Oklahoma City 90 - 94
Memphis - Charlotte 99 - 123
New Orleans - Washington 107 - 105
Indiana - Miami 96 - 83
Orlando - Cleveland 76 - 111
Philadelphie - Detroit 95 - 107

Retour à l'accueil