Dwane Casey au repos durant le All Star Game

TORONTO - L'entraîneur des Raptors de Toronto, Dwane Casey, dit que la première chose qu'il compte faire, une fois la pause des étoiles amorcée, est de trouver la chaise la plus proche pour s'accorder un peu de répit.

Le club va accueillir Washington mercredi, puis tout le monde obtiendra un repos prolongé bien mérité.

« C'est une pause qui va faire du bien mentalement, a confié Casey. Et ça donne la chance aux joueurs de prendre une bonne respiration et de laisser le corps récupérer. Parfois on se demande pourquoi un tel gars ne fonctionne pas à plein régime, mais les joueurs sont humains. Ils ne sont pas des machines. »

La NBA a doublé le nombre de jours de repos pendant la pause des étoiles, donnant aux équipes un minimum de huit jours entre leurs matches.

Cela va aussi assurer un répit convenable aux joueurs étoiles, dont Kyle Lowry des Raptors. Après mercredi, ces derniers vont reprendre l'action le 20 février, à Atlanta.

Il reste qu'une longue pause comme ça a un côté moins plaisant qui se reflète dans la fréquence des matches, a tempéré Casey. Au retour de la pause, son club va disputer six matches en huit jours.

« Si on manque de prudence, ça va causer des blessures et plus de fatigue, a dit Casey. Il faudrait trouver le moyen de mieux espacer les choses. Le produit sur le terrain n'en serait qu'amélioré. »

Doubler la durée de la pause des étoiles est quelque chose que la NBA met à l'essai cette année. Casey propose plutôt d'avoir moins de matches préparatoires.

« C'est au-delà de mon ressort, mais c'est ce que je recommanderais, a t-il dit. Dans la NBA, il n'y a rien de mieux que d'être frais et dispos. »

Retour à l'accueil