NEWS BASKET BEAFRIKA

NEWS BASKET BEAFRIKA

Le portail basket de référence à l'international


Coupe du Monde: La Serbie donne une leçon au Brésil avec un Milos Teodosic stratosphérique

Publié par NBB sur 10 Septembre 2014, 18:39pm

Catégories : #NBB WORLD WIDE

cc9de610eed8.jpg

Pourtant en pleine confiance après sa victoire sur l’Argentine (85-65) lors de son premier match couperet, le Brésil affrontait ce mercredi à Madrid la Serbie, doublement motivée par un succès probant face à la Grèce et une soif de vengeance après une défaite rageante en poule (81-73) contre la Seleçao. Un énorme Milos Teodosic (23 points et 4 passes en seulement 28 minutes de jeu) a permis à la Serbie d’écœurer un Brésil apathique dans un troisième quart-temps de feu et de finalement s’imposer au terme d’une démonstration étonnante, 84-56.

 

La raquette brésilienne défie directement les Serbes et provoque rapidement la première faute du meilleur marqueur adverse, Miroslav Raduljica (10 points). Titulaire à la mène, Milos Teodosic impose son tempo et inscrit 6 points rapides alors que les intérieurs brésiliens manquent de finition sous le cercle. La Serbie prend ainsi l’avantage 14-9 et empêche le Brésil de développer son jeu rapide. Le maestro Marcelinho Huertas tient la baraque et délivre 4 passes dans ce premier quart alors qu’Anderson Varejao (12 points à 4/10 et 9 rebonds) combine les attaques intérieur/extérieur avec autant de malice que de technique. La bonne agressivité de Nemanja Bjelica maintient la Serbie devant 21-17 après 10 mn.

 

Bien servi par Huertas, Alex Garcia enquille deux paniers à 3-points pour débuter le deuxième quart et redonner confiance à son équipe. Teodosic calme le jeu de loin et Bogdanovic drive sans soucis face à une équipe du Brésil qui joue petit malgré l’entrée en jeu de Nene, bien cadenassé par Raduljica. La défense serbe en veut, à l’image d’un contre de Bjelica sur Marquinhos (12 points). Teodosic continue d’appuyer là où ça fait mal et inscrit son 13e point de la rencontre sur un layup. L’écart reste malgré tout minime et Nene, au dunk et au contre, permet à Marquinhos de redonner l’avantage au Brésil sur contre-attaque, 30-29. La Serbie déroule bien son jeu et domine les dernières minutes de la première mi-temps. Les coéquipiers d’un Teodosic omniprésent (16 pts à 4/7, 6/6 aux lancers-francs dont deux fautes sur deux 3-points provoquées) rentrent au vestiaire avec 5 points d’avance, 37-32.

 

182c91acf7b2.jpg

Comme en première mi-temps, Varejao est en manque d’adresse et Raduljica fait un festival pour démarrer cette deuxième période. Dunk d’un côté, contre de l’autre, rebond offensif sur son propre shoot sur la séquence suivante puis faute provoquée, le barbu serbe est partout. Marquinhos et Tiago Splitter prennent une technique pour une tirade face à l’arbitre et l’addition s’alourdit un peu plus pour le Brésil : 48-34 après 3 minutes de jeu puis 53-36 sur un tir primé de Bogdanovic. Le Brésil tente de relancer par Barbosa, qui ouvre son compteur alors qu’il reste 5 minutes à jouer dans le troisième quart. Rien n’y fait, le ballon fuit le cercle (12/30 à 2-points à ce moment du match pour le Brésil). Le match tourne à la correction : 66-44 à la fin du troisième quart-temps.

 

Chacun y va de son 3-points côté serbe pour débuter les 10 dernières minutes et Bogdanovic s’occupe d’enterrer le moindre infime espoir brésilien restant sur un énorme shoot lointain, 75-46. Le quatrième et dernier quart se termine sur un 18-12 et s’impose 84-56.

 

bresil1-copie-1.jpg

 

serbie11.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Articles récents